Retour vers la liste

La stratégie des 3 tiroirs pour maximiser son budget

15 décembre, 2015 par Fabien Major
Dans cet article
  • L'importance d'avoir un fond d'urgence
  • L'épargne pour les projets
  • La préparation de la retraite

L'épargne est l’un des éléments les plus importants d’un budget. Voici une manière simple et efficace de prévoir les imprévues et d’épargner : la méthode des 3 tiroirs.

Après avoir assumé les dépenses coûteuses comme les cartes de crédit et de grand magasin, il faut commencer à investir de manière systématique notre argent dans la « commode à trois tiroirs ». Quels sont-ils ?

Tiroir #1: Le fonds d’urgence

Ce tiroir est de loin le plus important. Il symbolise le fonds d'urgence. Il contient au moins douze semaines de dépenses courantes. En cas de maladie, d'accident ou de perte de revenu, vous y puiserez les sommes nécessaires, évitant ainsi une situation de précarité. Si vous êtes travailleur autonome ou occasionnel, six mois d'épargne seraient souhaitables.

Soyons clair !  Il n'est pas question ici de placements, mais bien de conserver des liquidités. Un compte de banque à haut rendement, dans une institution qui n’exige aucun solde minimum ni de frais ou pénalités fera très bien l'affaire. À ce chapitre, les banques virtuelles font un bon travail. Retenez que les sommes sont protégées jusqu'à 100 000$ par compte par la Société d’assurance-dépôts du Canada.

Strategie 3 tiroirs

Tiroir #2: Pour les projets

Le second tiroir est destiné aux projets :

  • La transformation du sous-sol en cinéma maison, l’achat de votre seconde voiture, la mise de fonds pour ce chalet  (ah la campagne!) ou ce combien souhaité voyage en Europe.
  • Les économies pour vos projets à moyen terme peuvent profiter d'un intérêt supérieur et d'une exonération d'impôt si vous les investissez dans un CELI. Ne vous contentez pas d'un simple compte bancaire. Vos rêves méritent mieux que ça. Et vous aussi.
  • Les portefeuilles prudents ou à revenus stratégiques font du bon boulot. En accumulant des économies sur une période de 3 à 5 ans, vous pouvez espérer obtenir des rendements annuels moyens entre 3% et 5%. Tous les produits d'investissement admissibles pour les REER le sont également pour les comptes d'épargne libre d'impôts. Ainsi, les gains obtenus avec la croissance des actions, obligations, fonds, options, certificats ou autres sont sans imposition. Il est donc très important de bien choisir le produit qui accueillera votre CELI. Plus il progressera, plus vite vous réaliserez vos rêves.

Tiroir #3: Pour la retraite

Le dernier tiroir est celui auquel on contribue tout le temps mais dans lequel on pige régulièrement parce que le toit coule, le plus jeune entre à l'université. Laissons ce tiroir se remplir ! Les deux premiers tiroirs sont là pour assumer les dépenses imprévues. 

Ce troisième tiroir doit servir à financer vos vieux jours. C'est votre compte de retraite. Il est parfait pour accueillir votre REER et votre fonds de pension d'employeur. Il est cependant souvent négligé, car le long terme par définition nous intéresse un peu moins. Pourtant, les choix que vous faites aujourd'hui peuvent grandement influencer la qualité de vie que vous aurez une fois à la retraite ou en semi-retraite. Pour plus de précision, vous pouvez faire des projections avec l'outil SimulR de la RRQ ou encore retenir les services d'un conseiller en finances personnelles. Bonne planification !


Partager
Retour vers la liste