Retour vers la liste

Quoi faire quand on ne peut plus payer son hypothèque?

5 mai, 2016 par Denis Doucet
Dans cet article
  • Quand avertir son prêteur
  • Les options qui s’offrent à vous
  • Ce que votre courtier peut faire

Il peut arriver que les circonstances nous mettent dans une situation financière difficile. Après avoir épuisé son coussin, que faire quand on n’est plus en mesure de faire ses paiements hypothécaires?

En priorité : avertir son prêteur… et vite!

Prendre les devants et contacter son prêteur est la meilleure chose à faire. Vous pourrez ainsi discuter d’un arrangement et arriver à une solution qui vous convient.

La plupart des gens sont craintifs à l’idée d’appeler leur institution.  Ils préfèrent se mettre la tête dans le sable, au risque de faire face à des problèmes plus importants par la suite.

Laisser les avis de retard s’accumuler ne va que vous rendre la tâche plus diificile. Même si cela peut-être intimidant, le mieux est de prendre la situation en main le plus tôt possible.  Les gens qui éprouvent des difficultés laissent souvent la situation se détériorer trop longtemps.  Cela réduit significativement les options possibles pour régler le problème et diminue les chances de conserver sa propriété.

Selon une étude, 61 % des adultes canadiens* ne sauraient pas quoi faire s’ils étaient incapables de payer leur hypothèque.  Chez les 18-34 ans, ce taux s’élèvent à 74 %.  Ces chiffres nous indiquent qu’il est pertinent de soulever la question.

Quelles sont les options?

Prendre congé de paiements

D’abord, il vous faut vérifier si votre institution permet de sauter un paiement.  Si votre problème de liquidités est à très court terme, cela pourrait régler la situation rapidement.  Certaines banques permettent même un congé de versements pendant une période donnée lorsque la situation est justifiée (venue d’un enfant ou incapacité de travailler par exemple).

Adapter son prêt ou refinancer

Une autre façon d’améliorer la situation est de diminuer le montant de vos versements.  Votre prêt diminuera moins vite, mais au moins, vous ne serez pas en défaut de paiement.  Plusieurs façons d’étaler les paiements pourraient vous être proposées.  Il est important de bien les comprendre avant de s’engager.  Allonger la période du prêt peut aussi être une option à considérer.  Vous pourriez aussi penser à refinancer votre propriété.  Les courtiers Multi-Prêts pourront vous expliquer en détail les avantages de cette option et la chiffrer pour vous.

Boîte déménagement

Déménager ou louer

Dans un autre ordre d’idée, vous pourriez envisager de vendre votre maison pour en acheter une plus modeste.  Si vous souhaitez conserver la résidence, vous pourriez louer une des chambres à un étudiant, ou encore, la louer en entier et habiter en appartement pour un moment.  Déménager exige évidemment beaucoup de changements, mais cela pourrait représenter la meilleure façon de mieux gérer votre emprunt hypothécaire et conserver un bon dossier de crédit.

Parlez-en à votre courtier

Il existe plusieurs méthodes pour remédier à la situation et nous ne pouvons pas toutes les énumérer ici. Chaque cas est unique et requiert une attention particulière.  Comment y voir clair et prendre les meilleures décisions?  En consultant votre courtier hypothécaire!  Il cherchera pour vous une solution afin que vous puissiez conserver votre propriété et éviter de perdre la mise de fonds investie.  Ses conseils et son aide vous seront très utiles!

À retenir
  • Plusieurs options s’offrent à vous en cas de difficulté de paiement.
  • Avertir son prêteur le plus rapidement possible est très important.
  • Votre courtier hypothécaire peut vous aider dans cette situation.
Partager
Retour vers la liste