Retour vers la liste

Comment développer de saines habitudes financières

29 mai, 2018 par Multi-Prêts Hypothèques
Dans cet article
  • Mieux gérer sa carte de crédit

  • Dresser son budget

  • Faire le bilan de ses finances personnelles

  • Développer de bonnes habitudes d’épargne

Mieux gérer sa carte de crédit

Une carte de crédit est un excellent outil si elle sagement utilisée. Or, en faisant preuve de discipline, il s’agit de l’outil financier par excellence pour créer de bons antécédents et ainsi tirer profit d’un pointage avantageux en matière de crédit.

Commencez par vous renseigner sur les produits offerts par votre institution financière.

Choisissez une carte de crédit adaptée à vos besoins et, surtout, à votre réalité financière. N’hésitez pas à négocier votre taux d’intérêt et à profiter des systèmes de récompense disponibles, qu’il s’agisse de primes de voyage ou de remises en argent. Évitez de transférer votre solde et de demander de nouvelles cartes même si ces dernières offrent des primes plus avantageuses. Une telle pratique peut avoir un impact négatif sur votre pointage.

Évitez les oublis en prévoyant un paiement automatique sur votre carte de crédit à partir de votre compte chèque. Enfin, dans la mesure du possible, acquittez votre solde en entier avant l’échéance indiquée sur votre relevé de compte.

Dresser son budget

Un budget est l’outil parfait pour reprendre le contrôle de ses dépenses!

Définissez le montant mensuel nécessaire pour combler vos besoins essentiels en arrondissant si possible vers le haut.

Structurez vos dépenses en vous fixant un objectif réaliste. Évitez toutefois d’être trop strict. Un budget devrait être un outil qui facilite le bien-être financier au quotidien et non une source de contrainte.

Enfin, ajoutez à votre budget un montant à titre de coussin de sécurité. La somme servira à couvrir les dépenses imprévues de toutes natures. On le sait, la vie nous réserve parfois de drôles de surprises! Cliquez ici pour plus d’informations au sujet du fonds d’urgence.

Certes, jongler avec autant de chiffres peut s’avérer intimidant. Sachez que plusieurs outils sont gratuitement à votre disposition pour gérer votre budget. Familiarisez-vous avec les applications mobiles comme Mint, Spendee ou Major Finance et voyez avec laquelle vous êtes le plus habile.

Enfin, n’oubliez pas d’inclure une portion épargne à votre budget.

Faire le bilan de ses finances personnelles

Dressez le portrait de votre situation financière réelle en tenant compte de votre actif et de votre passif.

Considérez d’abord l’ensemble de vos avoirs pour connaître votre actif (comptes bancaires, résidences, meubles, automobiles, terrains, etc.), incluant l’épargne accumulée (REER, CELI, fonds de pension).

Veillez à tenir compte de la valeur de revente actuelle de vos biens, car certains subissent une dépréciation au fil du temps.

Pour calculer votre passif, faites le même exercice. Calculez toutes vos dettes à court, moyen et long terme (cartes de crédit, marge de crédit, dettes d’études, prêt personnel, prêt automobile, etc.)

La valeur obtenue en soustrayant votre passif de votre actif consiste en votre avoir net. C’est avec cette donnée que vous pourrez prendre les décisions concrètes adaptées à votre réalité financière, notamment quant aux stratégies de placement.

Renseignez-vous aussi sur ce que représente une bonne dette.

Développer de bonnes habitudes d’épargne

Commencez à épargner le plus tôt possible. Grâce aux intérêts composés, plus le temps passe, plus vos économies s’accumuleront.

Quoi qu’il arrive, 10 % de vos revenus devraient être consacrés à l’épargne.

Vous êtes stressé d’avoir à rembourser plusieurs dettes à différents taux d’intérêt et dates d’échéance? Renseignez-vous à propos de la consolidation de dettes auprès votre courtier hypothécaire ou de votre institution financière. Tous les montants que vous remboursez peuvent être regroupés en un seul paiement mensuel et à un taux d’intérêt avantageux. C’est une solution efficace et rassurante pour garder une bonne cote de crédit!

Vous n’êtes jamais trop jeune pour penser à votre retraite! Rencontrez votre conseiller financier pour discuter de vos objectifs. Pour en savoir plus sur la retraite progressive, consultez cet article.

Cotisez à un CELI! Versez automatiquement une somme préétablie à votre REER, mais aussi à un CELI. Contrairement aux REER, les retraits et les gains réalisés sur les placements dans un CELI ne sont pas imposables (ni au fédéral ni au provincial). Il s’agit donc d’une excellente méthode d’investissement visant à favoriser l’épargne, notamment pour accumuler une mise de fonds en vue de l’achat d’une propriété!

Consultez aussi cet artcile pour en savoir plus sur le Régime enregistré d’épargne-étude.

À retenir
  • Évitez toutefois d’être trop strict avec votre budget. Il devrait être un outil qui facilite le bien-être financier au quotidien et non pas une source de contrainte.
  • Renseignez-vous à propos de la consolidation de dettes. C’est une solution efficace pour garder l’esprit tranquille et une bonne cote de crédit.
  • Le CELI est une excellente méthode d’investissement visant à favoriser l’épargne.