Retour vers la liste

Les répercussions de la baisse des taux d’intérêt sur votre hypothèque

24 mars, 2020 par Multi-Prêts Hypothèques
Dans cet article
  • L’incidence de la baisse du taux sur votre hypothèque
  • Les hypothèques à taux variable : les premières visées
  • Les hypothèques à taux fixe : une baisse également observée
  • N’oubliez pas la pénalité
  • Vos courtiers s’adaptent à vos besoins

Si vous suivez un peu l’actualité financière, vous savez probablement que la Banque du Canada a baissé deux fois son taux directeur en mars, ce qui est assez rare. En effet, le 4 mars 2020, la banque centrale a fait passer son taux de 1,75 % à 1,25 % et, moins de deux semaines plus tard, elle l’a abaissé de nouveau d’un autre demi-point de pourcentage, le ramenant à 0,75 %. Si ces baisses successives ont pour objectif d’aider l’économie canadienne, elles peuvent aussi vous être bénéfiques si vous avez une hypothèque.

L’incidence de la baisse du taux directeur sur votre hypothèque

Toutes les institutions financières au pays surveillent de près le taux directeur, car il a une incidence directe sur leur propre taux préférentiel. Les banques se servent du taux préférentiel pour fixer les taux de plusieurs de leurs prêts, comme les prêts personnels, les marges de crédit et les hypothèques à taux variable.

Ainsi, quelques jours après la première baisse du taux directeur, de nombreux prêteurs ont diminué à leur tour leur taux préférentiel de 0,5 %. Plusieurs banques ont fait passer leur taux préférentiel de 3,95 à 3,45 %, et pourraient consentir à une autre diminution à la suite de la seconde baisse du taux directeur observée en mars.

taux_diminution.jpg

Les hypothèques à taux variable : les premières visées

Si vous avez une hypothèque à taux variable, vous avez sûrement déjà ressenti positivement les effets des récentes diminutions de taux. En effet, le taux d’intérêt de ce type d’hypothèque est généralement inférieur de 0,5 à 1 % au taux préférentiel.

Concrètement, des taux d’intérêt plus bas se traduisent par des mensualités plus basses. Par exemple, si vous avez contracté une hypothèque à taux variable de 200 000 $ amortie sur 25 ans pour votre condo, vos versements diminueront d’environ 100 $ par mois si votre taux d’intérêt a diminué de 1 %. À la fin de l’année, vous aurez économisé la coquette somme de 1 200 $. Les économies annuelles seront encore plus importantes si votre hypothèque est élevée : 2 400 $ pour une hypothèque de 400 000 $ et 3 600 $ pour une hypothèque de 600 000 $.

Attention, les effets positifs de la baisse de taux seront moins évidents pour les périodes d’amortissement plus courtes. En effet, vous pourriez réaliser des économies mensuelles de seulement quelques dizaines de dollars si vous avez amorti votre hypothèque sur 15, 10 ou 5 ans.

Pourquoi? Tout simplement parce que lorsque vous faites un versement sur votre hypothèque, une partie est affectée au paiement des intérêts et au remboursement du capital. Dans les hypothèques ayant une longue période d’amortissement (20 ou 25 ans), la part des intérêts est plus importante, et on assiste à l’effet inverse à mesure qu’elle raccourcit. Par exemple, si vous avez une hypothèque de 250 000 $ amortie sur 25 ans à un taux de 2,59 %, vous verserez 618,24 $ en capital et 558,16 $ en intérêts lors de votre premier versement. À votre centième mensualité, vous verserez 764,46 $ en capital et 411,94 $ en intérêts. À votre tout dernier paiement, vous ne verserez que 2,52 $ en intérêts et le reste en capital.

Les hypothèques à taux fixe sont-elles touchées?

Si vous avez un taux fixe, vous n’avez pas observé de changement dans vos mensualités. Votre taux d’intérêt n’est rajusté que lors du renouvellement de votre hypothèque. Par contre, il serait peut-être intéressant, dans les circonstances actuelles, de ne pas attendre votre prochain renouvellement.

Contrairement aux taux variables, les taux fixes ne sont pas influencés par les fluctuations du taux directeur, mais plutôt par le marché des obligations. Comme le taux directeur, celui-ci a cependant connu une baisse importante dans les derniers mois.

Depuis quelques semaines nous observons une grande volatilité des taux. Cela pourrait amener de belles occasions d’économies à long terme. C’est potentiellement un bon moment pour vous d’évaluer s’il est avantageux de renouveler immédiatement votre hypothèque actuelle afin d’économiser sur vos frais d’intérêt. Cela peut notamment être le cas si vous avez contracté votre prêt il y a environ un an et demi, puisqu’à cette époque beaucoup d’hypothèques avaient un taux d’intérêt supérieur à 3,4 %.

N’oubliez pas la pénalité

Si l’envie vous prend de changer d’institution financière afin de payer moins d’intérêts, n’oubliez pas de prendre en compte l’indemnité hypothécaire que vous devrez verser à votre prêteur actuel lors du remboursement.
Habituellement, le montant de la pénalité correspond à trois mois d’intérêt sur votre hypothèque actuelle ou au différentiel de taux d’intérêt (la différence entre le taux d’intérêt de votre prêt et le taux actuellement en vigueur).

Les institutions financières choisissent le plus élevé des deux montants.

En fonction de votre situation, vous pourriez verser quelques milliers de dollars à votre prêteur actuel pour « rompre » votre contrat. Toutefois, à long terme, vous pourriez tout de même réaliser des économies en payant moins d’intérêts avec votre nouveau prêt.

Vos courtiers s’adaptent à vos besoins

Nos courtiers ayant accès aux taux les plus bas, ils vous aideront à obtenir les meilleures modalités possible pour votre hypothèque. Si vous ne savez pas comment calculer votre pénalité hypothécaire, ils seront en mesure de vous prêter main-forte.

Comme d’habitude, vous pourrez rencontrer un de nos courtiers à distance, dans le confort de votre foyer, sans avoir à vous rendre physiquement dans l’une de nos succursales. Vous n’aurez qu’à lui envoyer vos documents par courriel. La sécurité de vos données personnelles étant importante pour nous, soyez assuré qu’il traitera votre dossier avec discrétion et professionnalisme en utilisant des liens informatiques sécurisés.
Qui sait? Un simple appel pourrait vous faire économiser des centaines de dollars par année!

À retenir
  • Les récentes baisses du taux directeur ont provoqué une diminution des taux d’intérêt variables.
  • Les taux fixes ayant également diminué dans les dernières semaines, c’est peut-être le temps de renégocier votre hypothèque.
  • Avant de renégocier votre hypothèque, calculez bien le montant de la pénalité que vous devrez verser à votre institution financière.
  • Votre courtier Multi-Prêts peut vous rencontrer à distance et vous aider à trouver les meilleures modalités possible pour votre hypothèque.