Retour vers la liste

Quel terme d’hypothèque choisir?

23 août, 2016 par Denis Doucet
Dans cet article
  • Qu’est-ce que le terme hypothécaire? 
  • Comment choisir mon terme hypothécaire?
  • Comment payer moins d’intérêts sur mon hypothèque?

Lors de la négociation d’un prêt hypothécaire, le terme est un des facteurs clés qui influent sur le taux. Concrètement, le terme se définit comme la durée du prêt après laquelle vous devrez renouveler les clauses, s’il vous reste un solde à payer. 

Il existe des hypothèques à court, à long et à très long terme, chacune présentant des avantages et des inconvénients. L’essentiel consiste donc à trouver la solution hypothécaire qui correspond le mieux à votre situation à ce moment de votre vie. 

La tolérance au risque

Le plus grand avantage de l’hypothèque à court terme est son taux intéressant. En effet, la règle est simple (mais non sans exceptions!) : plus le terme est long, plus le taux hypothécaire est élevé. 

Toutefois, n’oubliez pas que, comme pour les marchés financiers, votre décision se basera souvent sur votre tolérance au risque. 

Par exemple, votre tolérance au risque est faible et vous envisagez de demeurer dans cette nouvelle propriété au moins 10 ans. Un taux plus élevé de quelques points sur une hypothèque à plus long terme serait indiqué, car vous vous mettez ainsi à l’abri du risque d’une augmentation de taux subite. 

Si, au contraire, le taux le plus bas demeure votre priorité et que votre tolérance au risque est élevée, le terme le plus court représente le meilleur choix.

Un taux adapté à vos objectifs

Prenons un exemple concret. Vous achetez une résidence secondaire que vous désirez rénover et revendre (à profit, souhaitons-le!) dans environ huit mois. L’hypothèque à court terme est certainement le bon choix dans votre situation. Vous pourriez signer pour un terme d’un an pour éviter de payer des pénalités importantes lors de la vente. Vous profiterez bien souvent aussi du meilleur taux sur le marché. 

Si votre situation ne vous permet plus de payer votre versement hypothécaire habituel, un renouvellement vers une hypothèque à très long terme (de plusieurs dizaines d’années) pourrait être une solution envisageable. Cependant, n’oubliez jamais une chose : au bout du compte, la maison de vos rêves vous aura coûté beaucoup plus cher, même si les paiements mensuels étaient grandement réduits. Aussi, l’hypothèque à long terme vous attache à une institution financière pour de très nombreuses années, alors votre pouvoir de négociation est à peu près nul.

Comment payer moins d’intérêts?

Certains répondront : le taux, le taux et le taux! Oui, celui-ci mérite évidemment sa place au sommet des stratégies pour payer moins d’intérêts. 

Mais le meilleur moyen de payer le moins d’intérêts possible lorsque l’on contracte un prêt est de le rembourser rapidement. Payer une hypothèque sur 10 ans, plutôt que sur 25 ans, est évidemment plus avantageux, et ce, peu importe le taux (ou presque!). 

Pour y arriver, il existe toutes sortes de façons de rembourser plus rapidement son hypothèque sans que le budget familial subisse un trop gros impact, par exemple grâce aux paiements hebdomadaires accélérés. Un calculateur de versements hypothécaires pourra vous en dire plus selon le terme et l’amortissement choisis.

À retenir
  • Le terme hypothécaire peut être court, long ou très long et il influe grandement sur le taux
  • Généralement, plus le terme est long, plus le taux d’intérêt est élevé
  • Votre tolérance au risque et vos objectifs personnels détermineront en grande partie le terme d’une hypothèque résidentielle
Partager
Retour vers la liste