Retour vers la liste

Ce que vous devez savoir sur les celliers

16 février, 2018 par Multi-Prêts Hypothèques
Dans cet article
  • Pourquoi avoir un cellier

  • Les autres options

  • Conseils pour entreposer son vin

L’époque où il était populaire d’aménager un bar au sous-sol est révolue. Or les celliers et les caves à vin ont la cote depuis quelques années. Cela n’est pas surprenant compte tenu du fait que les ventes de vin au pays ont presque doublé depuis 2006.

Avant de vous lancer dans les grandes dépenses ou de consacrer une pièce entière à l’entreposage du vin, voici les points essentiels à considérer.

verre de vin

Vos besoins

La cave et le cellier s’adressent aux collectionneurs avant tout. Ceux qui consomment leurs bouteilles peu de temps après l’achat n’ont donc pas intérêt à s’équiper de façon à faire vieillir le vin. Un endroit frais, bien isolé et protégé de la lumière convient parfaitement pour entreposer les bouteilles pour un court laps de temps.

Avec les variations saisonnières, il est pratiquement impossible de vieillir le vin naturellement. Nos étés sont trop chauds et humides, alors que le chauffage assèche l’air des pièces en hiver.

Cellier ou refroidisseur ?

Les refroidisseurs, qui ont pour fonction de maintenir les bouteilles à la température de service adéquate, coûtent généralement moins cher que les celliers. Les prix vont de quelques centaines de dollars à environ 2000 $. Cependant, ce type d’appareil ne contrôle pas l’humidité et ne se prête pas à la conservation du vin, ce qui fait dire à bien des experts que leur utilité est très limitée. En fait, vous obtiendrez sensiblement le même résultat en déposant la bouteille quelques minutes au congélateur ou dans un seau d’eau glacée.

L’humidité et la température

On vise normalement 14 °C pour les rouges et 7 °C pour les blancs.

Le taux d’humidité idéal pour l’entreposage à long terme se situe environ à 70 %. Si ce pourcentage varie selon les publications spécialisées en la matière, il est généralement convenu qu’on ne doit pas se rendre à moins de 50 % ou à plus de 80 %. Un manque d’humidité pourrait dessécher les bouchons de liège permettant ainsi à l’air de pénétrer. À l’inverse, un surplus d’humidité pourrait les faire pourrir et nuire tout autant au vieillissement.

bouteilles de vin

Les caractéristiques d’un bon cellier

En plus d’un bon contrôle de l’humidité, la porte vitrée devrait être teintée de manière à bloquer les rayons UV.

Les modèles bas de gamme à moins de mille dollars sont généralement à proscrire. Les risques de bris dans les cinq premières années sont souvent trop élevés pour que l’économie en vaille le coup. Conséquemment, on suggère fortement les produits fabriqués en Europe ou en Amérique du Nord, même s’ils sont plus dispendieux.

Un cellier avec une capacité d’environ 50 bouteilles est sensiblement de la même grosseur qu’un lave-vaisselle. Il peut donc être intéressant de l’encastrer dans les armoires ou sous votre îlot de cuisine.

Si vous optez pour une cave

Pour une collection de centaines de bouteilles, la cave s’avère un choix parfois plus économique. Pour quelques milliers de dollars, il est possible de construire un espace bien isolé pouvant stocker une grande collection.

Il est souhaitable de l’aménager au sous-sol, puisque c’est l’endroit où la température et l’humidité sont les plus stables et contrôlables. La qualité de l’air joue un rôle important. On doit donc éviter les matériaux et produits qui pourraient l’altérer.

Les bouteilles doivent être entreposées à l’horizontale avec l’étiquette vers le haut. De cette façon, le vin humecte le bouchon et évite qu’il ne s’assèche si l’humidité n’est pas suffisante.

Les vibrations ne sont pas clémentes avec le vin. Peu importe votre façon d’entreposer le vin à long terme, assurez-vous que les bouteilles ne soient pas soumises à de trop fortes et fréquentes vibrations.

Si vous faites construire une cave dans le cadre de rénovations, consultez notre article sur les façons de financer les travaux.

cave à vinCrédit photo : CASA TV

La valeur immobilière d’une cave ou d’un cellier

Il est important de ne pas surestimer la valeur ajoutée de ce type d’installation. À moins de posséder une luxueuse et spacieuse maison, il est préférable de ne pas consacrer une pièce entière ou un grand walk-in à l’entreposage du vin. 

Pour aller plus loin : 

À retenir
  • La cave et le cellier s’adressent aux collectionneurs avant tout. Ceux qui consomment les bouteilles peu de temps après l’achat n’ont donc pas intérêt à s’équiper de façon à faire vieillir le vin.
  • Le taux d’humidité idéal pour l’entreposage à long terme se situe environ à 70 %.
  • Pour une collection de centaines de bouteilles, la cave s’avère un choix parfois plus économique. Pour quelques milliers de dollars, il est possible de construire un espace bien isolé pouvant stocker une grande collection.