Retour vers la liste

Planchers chauffants : ce que vous devez savoir

19 mai, 2017 par Multi-Prêts Hypothèques
Dans cet article
  • Système électrique ou hydronique
  • Avantages
  • Inconvénients

Vous faites construire votre résidence ou vous devez remplacer le revêtement du sol ? Avez-vous considéré les planchers chauffants ?

S’il s’avérait inutilement coûteux d’effectuer l’installation de ceux-ci sous d’autres circonstances, cela pourrait être une option à envisager. 

Système de chauffage électrique ou hydronique

Avant de commencer, il est important de distinguer les deux types de systèmes : électrique et hydronique.

Dans les 2 cas, un système de diffusion égale et stable de chaleur est installé sous le plancher et peut convenir à pratiquement tous les types de revêtement. On déconseille cependant l’électrique pour le bois franc en général et l’hydronique pour les bois plus mous.

Puisque cela nécessite l’installation d’une chaudière qui l’alimentera en eau, le système hydronique se prête bien aux grands espaces ou lors de la construction d’une maison neuve. L’électrique est normalement mieux adapté pour se retrouver dans une ou quelques pièces seulement.

Élimination des plinthes électriques

De nombreux avantages au niveau du décor et de l’aménagement des pièces découlent de l’installation de ces dispositifs. L’élimination des bruits et la poussière qu’ils occasionnent ajoute aussi au confort que confèrent les planchers chauffants.

Contrairement aux plinthes et radiateurs, ils ne génèrent pas de chaleur trop forte à un endroit particulier.

Durabilité d'un système de planchers chauffants

S’il est bien entretenu, un système de chauffage par le plancher a une durée de vie qui peut atteindre 35 ans.

Économies d’énergie et coûts d’installation

Les avis d’experts sur la question varient et une multitude de facteurs (l’isolation principalement) affecteront le résultat, mais cela peut aller de 10 % à 40 %.

On ne peut cependant négliger les coûts d’installation. On parle généralement d’entre 6 $ et 13 $ au pied carré.

Il pourrait être utile de voir auprès d’un conseiller si vous devez emprunter ou obtenir un prêt de refinancement hypothécaire pour rénover votre maison.

Inconvénients

La production de chaleur est plus lente avec ces systèmes. Cela est d’autant plus vrai avec le système hydronique. Pour l’électrique, on doit s’assurer qu’au moins 60 % de la superficie d’une pièce est couverte.

Si vous êtes un fan de tapis, il serait préférable de laisser entièrement de côté les planchers chauffants. Effectivement, le tapis risque de trop restreindre la diffusion de chaleur.

En cas de bris, il peut être coûteux de réparer puisque les éléments ne sont pas visibles comme une simple plinthe électrique.

Le système électrique à fil sous de la céramique nécessitera de refaire le câblage si vous décidez de changer la tuilerie de votre salle de bain.

Derniers conseils

Comme dans tout ce qui touche à la rénovation, il est préférable de magasiner et d’obtenir plus d’une opinion d’expert. Si vous passez par un entrepreneur, demandez trois soumissions. Consultez notre article qui traite du choix d’un entrepreneur pour vous aider.

Pour ceux qui désirent faire construire leur maison, notre article « Construire sa maison soi-même : un projet ambitieux » pourrait servir de bon point de départ.

Avant de prendre une décision finale, prenez soin de contacter votre assureur afin d’éviter de mauvaises surprises en cas de bris ou de dommages causés par le système. Notez que même si cela est peu fréquent, le système hydronique peut potentiellement occasionner un dégât d’eau.

À retenir
  • Choisissez l’hydronique ou l’électrique en fonction de vos besoins.
  • Les planchers chauffants offrent un plus grand confort et des économies d’énergie.
  • Pour du tapis, demeurez aux modes de chauffage traditionnels. 
Partager
Retour vers la liste