Facebook pixel Facebook pixel

Le meilleur taux pour votre hypothèque

Dans cet article

  • Qu’est-ce que le meilleur taux d’intérêt?
  • Plusieurs facteurs influencent le taux hypothécaire.
  • Renouveler ou refinancer votre hypothèque peut être une bonne occasion d’obtenir un meilleur taux.

Si vous envisagez d’acquérir une propriété prochainement, vous vous apprêtez sûrement à magasiner un prêt hypothécaire en espérant obtenir le taux d’intérêt le plus bas. Mais saviez-vous que le taux offert peut varier selon votre situation et le produit choisi? Voici ce que vous devez savoir pour trouver le meilleur taux pour vous.

Couple et conseiller

Qu’est-ce que le meilleur taux?

Durant toute la durée de votre prêt hypothécaire, le taux déterminera le montant que vous paierez en intérêt. Mais, le meilleur taux ne se résume pas à celui qui est le plus bas. Outre le taux d’intérêt, les modalités du prêt sont également à considérer au moment de chercher le prêt hypothécaire qui correspond le mieux à vos besoins et à votre situation.

Fixe ou variable

Si les taux variables se sont avérés plus économiques par le passé, les taux fixes présentent l’avantage d’offrir une stabilité des versements pendant toute la durée du terme, et ce, même si les taux augmentent.

En revanche, certains prêteurs offrent la possibilité de profiter d’un taux variable, tout en vous permettant d’effectuer des versements fixes. De cette façon, vous pouvez rembourser plus de capital, et donc moins d’intérêt, si les taux venaient à baisser, et inversement. Dans le cas d’une hausse des taux, les répercussions seront moindres sur votre budget au quotidien.

Le taux mixte, qui combine taux fixe et taux variable pour un même prêt hypothécaire, peut également être une solution à considérer.

Peu importe le type de taux que vous choisirez, il faut garder en tête que chaque option vient avec des modalités et des limitations particulières. Le prêt à taux fixe d’une institution financière n’équivaut pas forcément à celui proposé par la banque concurrente.

Prêt ouvert ou fermé

Les hypothèques « ouvertes » comportent un taux d’intérêt plus élevé, mais permettent un remboursement partiel ou total de l’hypothèque à n’importe quel moment et sans pénalité. Si vous prévoyez recevoir un montant important prochainement et que vous voulez diminuer votre solde hypothécaire, cette option peut être intéressante, même si le taux d’intérêt est plus élevé que celui d’un prêt hypothécaire « fermé ».

Le terme hypothécaire

Alors que la majorité des prêts hypothécaires sont contractés pour une durée de cinq ans, le terme peut varier entre six mois et dix ans. Les prêts à court terme sont habituellement proposés à un taux plus bas.

Le prêt hypothécaire avec remise en argent

Offert par de nombreuses institutions financières, le prêt hypothécaire avec remise en argent vous permet de recevoir, dès l’acquisition de votre bien immobilier ou lors d’un renouvellement, un montant d’argent correspondant habituellement à un pourcentage du capital emprunté. En contrepartie, le taux d’intérêt est plus élevé que pour un prêt hypothécaire standard.

Prêt conventionnel ou assuré

Si le prêt hypothécaire ne dépasse pas 80 % de la valeur marchande de la propriété, vous n’avez pas à souscrire une assurance prêt hypothécaire. Les banques ont toutefois tendance à offrir un taux moins avantageux pour les prêts conventionnels que pour les prêts assurés.

L’utilisation de la propriété

En général, les taux sont plus intéressants si vous achetez une propriété que vous avez l’intention d’occuper, puisque les prêteurs considèrent que vous risquez davantage de vous acquitter de l’hypothèque de votre résidence principale que de celle d’un immeuble locatif en cas de difficultés financières.

Couple devant tablette

Votre situation financière

Votre situation financière personnelle peut également avoir une incidence sur le taux hypothécaire que vous offrira le prêteur.

Votre cote de crédit

Située entre 300 et 900, votre cote de crédit permet notamment à la banque d’analyser votre historique de paiement et la façon dont vous gérez le crédit afin de juger de votre capacité à rembourser vos dettes. Plus votre cote est élevée, plus vous aurez d’options intéressantes en matière de produits hypothécaires. Il faut toutefois savoir qu’un dossier de crédit comporte quatre cotes, et tous les prêteurs ne tiennent pas compte des mêmes cotes.

Votre revenu

Votre revenu annuel et votre statut d’emploi sont également des données importantes dans l’évaluation du taux d’intérêt. Les salariés obtiennent souvent de meilleures conditions que les travailleurs autonomes.

Renouveler son hypothèque, l’occasion d’obtenir un meilleur taux

Le renouvellement de votre hypothèque peut être une bonne occasion d’obtenir un meilleur taux de la part de votre banque, ou d’une autre institution bancaire auprès de laquelle vous pourrez probablement négocier de meilleures conditions. Vous pourriez également décider de renouveler votre prêt avant terme si les taux d’intérêt en vigueur devenaient plus intéressants. Cette option peut toutefois s’accompagner de pénalités.

Le refinancement hypothécaire pourrait quant à lui vous permettre d’obtenir une portion de la valeur nette de votre propriété tout en profitant, dans certains cas, d’un meilleur taux d’intérêt. Un refinancement peut toutefois être assorti de pénalités et de frais supplémentaires pour l’évaluation de la valeur de votre propriété ou pour l’acte notarié, puisque cette option est considérée comme une nouvelle demande de prêt.

Un courtier peut vous aider

N’hésitez pas à consulter votre courtier Multi-Prêts afin de trouver le meilleur taux hypothécaire, c’est-à-dire celui dont les modalités conviennent le mieux à votre situation et à vos besoins.

À retenir

  • Le meilleur taux n’est pas forcément celui qui est le plus bas.
  • Les modalités de votre prêt et votre situation financière influencent le taux hypothécaire.
  • Renouveler ou refinancer votre hypothèque peut vous permettre d’obtenir un meilleur taux.