FAQs

Vous avez des questions ? Nous avons des réponses.

Qu’est-ce qu’une hypothèque ?

Une hypothèque est le prêt garanti par un bien immobilier accordé par une institution financière. Le montant de l’hypothèque est calculé selon la valeur de la propriété achetée moins la mise de fond versée.

Ensuite en découle plusieurs critères qui déterminent votre prêt hypothécaire tel que l’amortissement, le type de versement et les modalités qui incluent notamment le taux.

L’amortissement de l’hypothèque peut aller jusqu’à 30 ans ou 25 ans dans le cas des prêts assurés. Par contre, si vous en avez les moyens et pour économiser sur les intérêts, vous pouvez choisir un amortissement plus court pour rembourser votre hypothèque.   

Vos versements peuvent être mensuel, bimensuels, aux 2 semaines ou à la semaine. Vous avez aussi l’option de paiements accélérés pour ainsi rembourser plus vite votre dette et économiser.

Les modalités sont les conditions contractuelles liées à votre hypothèque.  Il est important de négocier les modalités les plus avantageuses pour votre situation. Outre le taux hypothécaire, les modalités comprennent, le terme, la possibilité d’un remboursement additionnel, les frais de clôture, la transférabilité, les pénalités et les autres conditions. Pour une décision aussi importante, il est important de bien s’informer et d’être bien conseiller. Votre courtier hypothécaire Multi-Prêts se fera un plaisir de vous accompagner dans ce processus qui peut vous sembler complexe.

Pour plus d’informations, veuillez consulter la page « Qu’est-ce qu’une hypothèque ».


Quelle est la différence entre une hypothèque et une hypothèque avec une marge de crédit ?

Une hypothèque est le prêt garanti par un bien immobilier. L’hypothèque peut être un emprunt fermé ou ouvert et/ou une marge de crédit hypothécaire.

L’hypothèque avec une marge de crédit, c’est-à-dire la marge de crédit hypothécaire est un financement garanti par votre propriété, qui représente jusqu’à un maximum de 65% de la valeur marchande de celle-ci. Comme dans le cas d’un prêt hypothécaire fermé ou ouvert, vous devez passer chez le notaire pour contracter une marge de crédit hypothécaire.

Vous pouvez utiliser le montant d’une marge de crédit hypothécaire comme bon vous semble. En fait, son fonctionnement est identique à celui d’une marge de crédit personnelle. Un des avantages non négligeables de la marge de crédit hypothécaire est que le taux est généralement plus bas qu’un prêt ou une marge de crédit personnelle. Vous pouvez bénéficier de la marge de crédit hypothécaire tant que vous conservez votre propriété. Par contre, c’est un financement qui nécessite une grande rigueur financière. Dépendant de votre discipline personnelle, le prêt hypothécaire peut parfois être plus avantageux et économique à long terme. Un courtier Multi-Prêts pourra vous aider à faire le bon choix !

Pour plus d’informations, veuillez consulter la page « Hypothèque vs. Marge de crédit ».


Quel type d’hypothèque choisir ?

Le prêt hypothécaire est bien plus qu’un taux. Au moment de contracter votre hypothèque vous devrez faire des choix concernant les modalités de votre prêt. Ces choix correspondront à vos besoins et à votre situation au moment du prêt.

Premièrement vous devrez choisir le terme. Le terme est la durée du prêt après laquelle vous devrez renouveler les clauses. L’avantage d’un court terme est son taux qui est habituellement plus bas. Votre décision se basera essentiellement sur votre tolérance au risque. Si votre tolérance est élevée et qu’un taux bas est votre priorité alors un terme plus court sera le choix le plus adapté pour vous.

Ensuite viendra le choix entre un prêt ouvert ou fermé. Dans la plupart des cas, le prêt fermé sera le choix le plus avantageux. Le prêt ouvert, dont le taux d’intérêt est plus élevé, s’avère plus avantageux pour une vente de propriété à court terme ou si vous prévoyez rembourser rapidement votre prêt car ce produit permet de rembourser une partie ou la totalité du prêt hypothécaire sans payer de pénalité. Apprenez-en davantage en lisant notre article « Prêt hypothécaire ouvert versus fermé ».

Plusieurs autres options devront être prises en compte tel que le remboursement anticipé, le calcul de pénalité… C’est pourquoi s’armer d’un bon allié comme un courtier hypothécaire est un choix judicieux et pourrait vous faire économiser beaucoup.

Pour commencer, vous pouvez comparer différents scénarios avec notre calculatrice de versements hypothécaires.


Devrais-je louer ou acheter ?

Les avantages d’acheter une maison dépendent essentiellement de votre situation actuelle, de vos valeurs et de vos besoins. Devenir propriétaire est sans aucun doute une façon de jouir d’une belle qualité de vie.

Si vous êtes une personne qui valorise la stabilité et le fier sentiment d’appartenance que procure le fait de posséder sa résidence, l’achat est une option à considérer et ainsi vous serez « maître chez soi » et non à la merci d’un propriétaire.

D’un point de vue financier, une maison, un condo ou un multiplex représente un actif peu risqué qui vous procure le bénéfice d’en jouir quotidiennement en plus de fort possiblement prendre de la valeur avec le temps. La possession d’un tel actif peut également devenir un levier intéressant pour réaliser d’autres projets.

Vous pouvez évaluer si, selon votre budget actuel, il est plus rentable d’acheter ou de louer avec notre calculatrice « Louer ou acheter ». Cet outil vous permettra d’estimer combien d’années il faudra pour rentabiliser l’achat. Devenir propriétaire pour le prix de votre loyer ça vous dit ? 


Quelles sont les subventions disponibles pour l’achat d’une première maison ?

Des programmes de subventions existent pour les nouveaux acheteurs tels que le crédit d’impôt fédéral et provincial (au Québec) pour l’achat d’une première maison. Combinés, les deux crédits pourraient vous valoir 1 376$ d’économie sur votre rapport d’impôt sur le revenu. Intéressant, n’est-ce pas ?

En outre, si vous achetez une maison neuve ou éco énergétique, d’autres avantages s’ajoutent. Le gouvernement du Canada offre un remboursement partiel de la TPS et de la TVQ pour habitations neuves. Pour savoir si vous y avez droit, vous pouvez consulter les conditions d’admissibilité.   

La Société canadienne d’hypothèques et de logements (SCHL) n’est pas en reste en matière d’efficacité énergétique. Ainsi, son programme prévoit un remboursement pouvant atteindre 25% de la prime d’assurance hypothécaire pour les acheteurs d’une maison écoénergétique ou pour ceux qui rénovent leur nouvelle habitation afin d’en réduire la consommation d’énergie. De nombreuses conditions s’appliquent toutefois et nous vous invitons à en prendre connaissance ici.

Enfin, prenez quelques minutes de votre temps et contactez la municipalité où vous comptez vous installer ! Certaines ont des programmes qui pourraient s’avérer payants pour vous.


Quelle période d’amortissement dois-je choisir pour mon hypothèque ?

L’amortissement est le nombre d’années que vous mettrez pour rembourser la totalité de votre hypothèque. Pour choisir la période d’amortissement, il est important d’analyser sa capacité de paiement, ses objectifs à moyen et à long terme et la mise de fonds dont vous disposez. Elle peut varier entre 10 et 30 ans.

Si vous optez pour une période d’amortissement plus courte pour votre prêt hypothécaire, vous épargnerez beaucoup d’argent, car vous paierez ainsi moins d’intérêts sur l’emprunt et vous vous libérerez de votre hypothèque plus tôt. En contrepartie, vos versements hypothécaires seront plus élevés.

Pour réduire davantage la période d’amortissement, vous pouvez aussi augmenter la fréquence de vos versements à la quinzaine ou à la semaine accélérée, augmenter le montant des versements hypothécaires, faire des versements de capital additionnels ou faire des doubles versements. Utilisez notre simulateur de paiements hypothécaires Multi-Prêts pour simuler différentes situations.

Si vos besoins ont changé, votre période d’amortissement initiale peut être révisée lors de votre renouvellement d’hypothèque. Cela pourrait être rentable, pensez-y ! Également, consultez notre article pour apprendre comment choisir son terme hypothécaire.


Comment puis-je réduire ma période d’amortissement et mes frais d’intérêt ?

Si vous optez pour une période d’amortissement plus courte pour votre prêt hypothécaire, vous épargnerez beaucoup d’argent et vous vous libérerez de votre hypothèque plus tôt.

Pour réduire davantage la période d’amortissement, vous pouvez aussi augmenter la fréquence de vos versements à la quinzaine ou à la semaine accélérée, augmenter le montant des versements hypothécaires, faire des versements de capital additionnels ou faire des doubles versements. Utilisez notre simulateur de paiements hypothécaires Multi-Prêts pour simuler différentes situations. 


Comment puis-je économiser sur mon prêt hypothécaire ?

La façon la plus simple d’économiser sur un prêt hypothécaire est, bien entendu, d’obtenir le meilleur taux hypothécaire possible, mais aussi de réduire ses frais d’intérêt en remboursant son capital le plus rapidement possible. Pour ce faire, il existe des stratégies avantageuses :

Chaque année, à la date anniversaire de votre prêt, vous pouvez rembourser, par anticipation, jusqu’à 20 % du montant initial emprunté (le principal), ou plus selon l’institution, sans payer de commission ou de pénalité.

Une fois l’an, vous pouvez augmenter, jusqu’à concurrence de 20%, le montant du versement mensuel initialement fixé pour la durée de votre prêt, sans payer de commission ou de pénalité. 

Vous pouvez également réduire vos frais d’intérêt et rembourser votre prêt hypothécaire plus rapidement en doublant vos versements habituels, incluant le principal et les intérêts (taxes et assurances également, le cas échéant), et ce, à chaque date normale de versement, sans commission ni pénalité. Vous pouvez ainsi choisir de doubler chacun de vos versements ou bien de n’en doubler qu’un seul par an; c’est à vous de décider. Le montant intégral de votre versement additionnel est directement déduit du principal de votre prêt. 


Choisir une hypothèque à taux fixe ou à taux variable ?

Opter pour taux fixe versus taux variable dépend de votre degré de tolérance au risque de fluctuation des taux d’intérêt et de votre capacité à payer. Choisir un produit hypothécaire à taux variable est le meilleur choix sur le marché, car le taux est généralement plus avantageux que ceux des produits hypothécaires à taux fixe. Cependant, il faut comprendre qu’avec le taux variable, le montant de vos versements peut changer. En effet, vous bénéficiez immédiatement des baisses de taux, donc vous payez votre hypothèque plus rapidement; privilège que n’offrent pas les produits à taux fixe, qui, eux, garantissent le taux et les remboursements pour la durée du terme du prêt (de 6 mois à 10 ans).

En revanche, lorsque les taux montent, vous devez immédiatement payer plus d’intérêts et si votre remboursement devient insuffisant pour en payer la totalité, vous devez augmenter vos versements afin de maintenir la période d’amortissement égale à la période que vous avez choisie initialement.


Peut-on obtenir une hypothèque avec mauvais crédit ou après une faillite ?

Oui, tout à fait. Il ne faut pas associer mauvais crédit à refus. Chaque institution  financière a ses propres critères pour évaluer un dossier. Il n’est pas rare de voir un dossier accepté après qu’il ait été refusé dans une institution financière concurrente. Par contre, la plupart des institutions financières reconnues se réservent le droit d’émettre des restrictions à l’égard de la clientèle hypothécaire qui aurait pu éprouver des difficultés financières par le passé. Si c’est votre cas, le meilleur moyen de déterminer vos chances actuelles d’obtenir un financement est d’en discuter avec un de nos conseillers. Nos conseils pour redresser sa cote de crédit pourraient aussi vous être utiles.

Les conseillers de Multi-Prêts, par la gamme de produits qu’ils offrent dans plus de 20 institutions financières, sont susceptibles de vous aider dans ce genre de situation car ils connaissent mieux que quiconque les processus des institutions financières. Voici quelques astuces pour développer de saines habitudes financières.

La plupart des institutions financières reconnues se réservent le droit d’émettre des restrictions à l’égard de la clientèle hypothécaire qui aurait pu éprouver des difficultés financières par le passé. Si c’est votre cas, le meilleur moyen de déterminer vos chances actuelles d’obtenir un financement est d’en discuter avec un de nos conseillers. 

Pour plus d’informations, consultez nos conseils pour acheter une maison avec un mauvais crédit.


Que faire en cas de refus d’hypothèque ?

critères d’admissibilité lorsque vient le temps d’étudier le dossier qui lui est soumis.

La nouvelle réalité des institutions financières les amènent à décliner leurs gammes de produits pour mieux répondre à des besoins de plus en plus spécifiques. En revanche, elles sont parfois moins performantes dans d’autres niches. C’est pourquoi lorsque votre prêt est refusé par une institution financière, il est toujours possible de voir son prêt accepté chez une institution voisine – ayant des critères d’admissibilité différents.

Par ailleurs, vous connaissez la plupart des institutions financière ayant pignon sur rue ; il existe aussi maintenant des prêteurs virtuels qui rendent l’offre encore plus diversifiée et donnent à l’emprunteur un plus grand pouvoir de négociation. Ce type de banque est assujetti à la Loi sur les banques tout comme les banques à chartre. La financière First National, une grande institution financière canadienne, en est un bon exemple. Ces prêteurs virtuels sont habituellement accessibles que par l’entremise d’un courtier hypothécaire.

Si aucune institution n’accepte votre demande, vous pouvez vous tourner vers les prêteurs alternatifs. Ces prêteurs acceptent de prendre un risque plus grand de non-paiement ; en échange, ils demandent habituellement un taux d’intérêts un peu plus élevé. Cela peut être une bonne solution pour certains emprunteurs.

Le courtier hypothécaire devient alors un allié de taille pour vous aider à y voir plus clair dans la multitude de produits offerts. Il pourra vous aider à réaliser votre rêve malgré les embûches !


Peut-on inclure ses dettes dans son hypothèque ?

Oui cela est possible et même vous pourriez économiser une somme non négligeable si vous consolidiez tous vos prêts à taux d’intérêt élevés et tous vos soldes de cartes de crédit avec votre prêt hypothécaire. Le taux d’intérêt de votre hypothèque est habituellement beaucoup moins élevé que les taux cumulatifs de vos différents emprunts. De plus, vous avez alors l’esprit libre en sachant que vous n’avez qu’un seul paiement à effectuer. Il est possible d’emprunter jusqu’à 80% de la valeur nette de votre propriété.

La consolidation de dettes est à envisager si vous avez de la difficulté à boucler votre budget, si votre revenu a diminué ou tout simplement si vous trouvez que vos taux d’intérêts sont trop élevés.  C’est une mesure vous permettant de reprendre la maîtrise de vos dettes. Vos dettes seront étalées sur un plus grand nombre d’années avec un taux plus avantageux. N’hésitez pas à contacter un courtier Multi-Prêts, il vous conseillera sur la meilleure option disponible. 

Apprenez-en davantage : Comment consolider ses dettes avec une hypothèque


Pourquoi souscrire à une assurance-hypothécaire ?

Votre maison est l’un des plus gros investissements que vous ferez. Le prêt hypothécaire qui l’accompagne est une énorme responsabilité et peut compromettre la sécurité de votre famille.

Qu’arriverait-il si, par exemple, vous décédiez soudainement? Ou si vous tombiez malade et ne pouviez plus travailler avant le remboursement complet de votre prêt hypothécaire? Comme les conseillers de Multi-Prêts ont à coeur de vous offrir les meilleurs produits et le meilleur service, ils vous offrent, avec votre prêt hypothécaire, la possibilité de souscrire à l’assurance hypothécaire SimplAssur. Un programme d’assurance exclusif à Multi-Prêts.  Profitez dès maintenant des avantages de ce programme et conserver votre tranquillité d’esprit.

L’avantage de cette assurance est que vous pouvez transférer votre hypothèque à une autre institution sans avoir à changer d’assureur.


Qu’est-ce qu’une hypothèque avec la SCHL ?

La Société canadienne d’hypothèques et de logements (SCHL) est une société d’État créée en 1945 par le gouvernement fédéral, dont elle est la propriété exclusive. Elle participe à la stabilisation du marché de l’habitation. Comment ? En permettant une plus grande accessibilité à la propriété aux Canadiens en assurant les prêts hypothécaire dont la mise de fond pourrait être insuffisante pour les prêteurs.

Le gouvernement exige que les prêteurs assurent tous les prêts hypothécaires dont la mise de fond est inférieure à 20%. Grâce à son assurance-prêt hypothécaire, la SCHL protège les banques contre tout défaut de paiement par l’ajout de sa prime d’assurance à l’emprunt, et ce, depuis des années. Le calcul de la prime dépend de la mise de fond de l’acheteur. Il existe deux autres joueurs en assurance-prêts : Genworth et Canada Guaranty.


Combien suis-je en mesure d’emprunter pour l’achat d’une maison ?

Lorsque vous rencontrez un conseiller de Multi-Prêts, celui-ci établit avec vous votre capacité d’emprunt, c’est-à-dire qu’il détermine, en fonction de votre situation financière, le montant que vous pouvez emprunter pour l’achat d’une propriété. Néanmoins, il est important que vous connaissiez votre limite personnelle de paiement. En effet, la capacité maximale d’emprunt d’un individu n’est pas toujours une zone “confortable” de paiement quant à sa qualité de vie. Tenir compte de votre limite personnelle en fonction de votre budget vous évitera de vous retrouver dans une situation financière embarrassante.

Examinez vos finances personnelles. Comparez votre revenu avec vos dépenses habituelles et assurez-vous de pouvoir rembourser votre dette sans trop d’efforts. Il est aussi important de savoir que vous pouvez obtenir une garantie de taux d’intérêt qui peut varier de 150 à 180 jours selon les prêteurs. Cette garantie vous protège de toute hausse de taux.


Quelles sont les conditions à remplir pour faire une demande de prêt hypothécaire ?

Dans la plupart des cas, vous devez avoir :


Comment renouveler mon hypothèque ?

En principe, l’arrivée de votre terme est le meilleur moment pour effectuer le renouvellement de votre hypothèque. Ce moment charnière vous permet de faire le bilan de votre situation actuelle. Fort probablement que votre situation aura évolué avec le temps. Il serait donc avantageux de revoir votre stratégie hypothécaire.  

Il est tentant d’accepter l’offre de renouvellement de notre banque souvent par manque de temps mais dans la majorité des cas ce n’est plus le produit le mieux adapté pour vous. Votre courtier hypothécaire sera en mesure d’évaluer la situation avec vous et ainsi il pourra vous offrir la meilleure solution en tenant compte de vos besoins actuels. Prendre quelques minutes pour appeler votre courtier Multi-Prêts pourrait vous faire économiser des milliers de dollars sur une période de 5 ans. Un courtier hypothécaire a accès à des produits souvent non disponibles à votre banque.

Le renouvellement est aussi un bon moment pour profiter d’un taux avantageux pour vos projets tel qu’un projet de rénovation, un projet de voyage ou pour simplement regrouper vos dettes. Contactez votre courtier Multi-Prêts vous en sortirez gagnant!


Qu’est ce qu’une remise en argent ?

Un produit hypothécaire avec remise en argent, ou remise de fonds, est un produit dans lequel le prêteur verse à l’emprunteur un montant d’argent comptant qui peut lui être utile pour faire des rénovations, acquitter les frais de conclusion, acheter du mobilier ou des appareils électroménagers ou payer des dettes existantes. Si vous choisissiez ce type de produit, vous pourriez même faire un remboursement anticipé sur le capital de votre hypothèque, et potentiellement, économiser des milliers de dollars en intérêt!


Est-il possible d’obtenir un prêt hypothécaire sans mise de fonds ?

Au Canada, la mise de fonds minimum exigée par les institutions financières pour une propriété de 500 000$ et moins est de 5 % du prix d’achat. Pour une propriété de 300 000$, la mise de fond requise minimale serait donc de 15 000$.

Vous devez également faire la preuve que vous disposez d’un montant équivalent à 1,5 % du prix d’achat pour couvrir les frais de clôture, à savoir les honoraires juridiques, tels que les frais de notaire, les déboursés, les frais d’expertise et l’émission du certificat de localisation, au besoin.

À première vue, cette somme peut sembler difficile à amasser. Sachez cependant qu’il y a des moyens pour rassembler ce montant sans puiser dans toutes vos économies.  D’abord, il y a les sources traditionnelles comme le programme d’accès à la propriété (RAP), par exemple.  Il vous permet d’utiliser une partie de vos REER pour faire l’achat d’une première propriété. Autre solution : si vous êtes déjà propriétaire, vous pouvez utiliser la valeur nette d’une première propriété en garantie pour l’achat de la deuxième.

D’autres options – moins conventionnelles – existent. Vous pouvez obtenir un don ou un prêt de la famille rapprochée qui sera utilisé comme mise de fonds. Vous pouvez également contracter un prêt ou une marge de crédit personnelle afin d’effectuer votre mise de fonds.  Dans ce cas toutefois, le prêteur devra tenir compte des mensualités de remboursement dans le calcul de vos ratios d’endettement.

Ces options requièrent une bonne discipline financière et un bon dossier de crédit. Contactez  votre courtier hypothécaire ; ensemble, vous pourrez explorer l’option la plus avantageuse pour vous !

De plus, les demandes de prêt hypothécaire avec une mise de fonds inférieure à 20 % doivent obligatoirement être accompagnées d’une assurance contre le défaut de paiement fournie par la SCHL, Genworth ou Canada Guaranty.

Vous trouverez de l’information pertinente sur la mise de fonds ici.


Où pourrais-je trouver l’argent nécessaire pour ma mise de fonds ?

Généralement, les prêteurs hypothécaires acceptent que la somme versée à titre de mise de fonds provienne d’un « cadeau » de vos proches, à condition d’en faire la preuve sous présentation d’une lettre signée par le donateur, en spécifiant qu’il s’agit bien d’un cadeau et non d’un prêt.


Comment retirer son REER pour l’achat de sa maison ?

Le programme gouvernemental RAP, soit Régime d’accès à la propriété, permet à chaque personne de retirer jusqu’à 25 000 $ d’un REER sans pénalité pour payer la mise de fond ou pour toute autre dépense reliée à l’achat d’une maison. Pour un couple qui achète une propriété conjointement, ce retrait peut donc représenter un maximum de 50 000 $. Toutefois quelques subtilités définissent ce programme. Par exemple, vous devez avoir l’intention d’habiter la maison que vous désirez acheter avec votre RAP et s’il ne s’agit pas de votre première maison, pour retirer votre REER,  vous devez respecter les conditions reliées à la période de quatre ans.

Le bénéficiaire du RAP a 15 ans pour rembourser les sommes retirées de son REER, et ce, sans intérêts. La période de remboursement débute dans la deuxième année suivant celle où vous avez effectué votre retrait.

Pour en apprendre davantage, consultez notre article « retirer le REER pour acheter une maison »


Quelles autres dépenses devrais-je prévoir avant l’achat d’une propriété ?

Avant de prendre la décision d’acheter ou non une propriété, il vous faudra bien évaluer les dépenses forfaitaires et les dépenses périodiques liées à l’achat et à l’entretien d’une maison. Pour établir votre budget, prenez en considération les points suivants :

Frais associés à l’achat d’une maison :

Votre conseiller en financement hypothécaire de Multi-Prêts pourra vous aider à évaluer ces coûts. Communiquer avec nous


Puis-je avoir une préapprobation hypothécaire en ligne ?

Vous pouvez vous faire pré-autoriser avant même d’avoir trouvé la propriété que vous souhaitez acheter. Vous pouvez obtenir une préapprobation hypothécaire ici

Nos prêteurs offrent des pré-autorisations qui protègent votre taux contre les hausses pour des périodes pouvant aller de 60 à 180 jours. Par ailleurs, dans le cas d’une nouvelle construction, nombre d’entre eux accordent un délai approprié au calendrier des travaux envisagés. Il y a un avantage certain à obtenir votre pré-autorisation: vous connaîtrez votre capacité d’emprunt et pourrez ainsi magasiner tranquille. De plus, vous vous serez réservé un excellent taux d’intérêt durant la période où vous chercherez ou bâtirez une nouvelle maison, en plus d’être protégé de toute hausse de taux.

Multi-Prêts Hypothèques vous offre en exclusivité un outil en ligne vous permettant d’obtenir votre préqualification hypothécaire en moins de 5 minutes. Vous obtiendrez rapidement la meilleure offre parmi nos 20 prêteurs hypothécaires, le tout gratuitement. Un de nos courtiers hypothécaire fera le suivi de votre demande et vous accompagnera tout au long de votre transaction en assurant que vous aurez le produit le mieux adapté à votre besoin.


Comment calculer l’hypothèque et mes versements hypothécaires ?

Le montant que vous paierez chaque mois pour votre hypothèque dépendra de plusieurs facteurs dont le montant de votre hypothèque (prix d’achat total moins la mise de fonds), la période d’amortissement, le taux d’intérêt et la fréquence de vos versements.

Comment calculer mes versements hypothécaires?

Utilisez notre calculatrice de versements hypothécaires pour déterminer le montant approximatif de vos versements mensuels. Notre calculatrice avec scénarios vous permet également de créer plusieurs scénarios et ainsi de comparer différentes options et voir celle qui vous conviendrait le mieux en fonction de votre budget. Également, celle-ci vous permet de voir combien vous pouvez économiser en frais d’intérêts et si vous pouvez rembourser votre prêt hypothécaire plus rapidement. Notez que nos courtiers Multi-Prêts sont toujours là pour vous guider et vous conseiller sur la solution la plus adaptée à votre situation. N’hésitez pas à consulter nos autres calculatrices telles que « Combien puis-je emprunter » et « Louer ou acheter » pour en apprendre davantage.


Où obtenir un prêt hypothécaire ?

Ça y’est! Vous avez trouvé LA maison! Celle avec la grande cuisine, le mur de brique rouge au salon et ce très grand bain dont vous rêviez… Il vous reste maintenant à financer ce beau projet.

Peut-être avez-vous épargné en prévision de ce moment. Une grande tante qui vous aime bien vous a peut-être fait don d’une somme d’argent. Vous devez toutefois combler le reste de la somme exigée par le vendeur avec un prêt hypothécaire. Ça s’obtient comment et où?

Un prêt hypothécaire est une somme d’argent, prêtée par une institution financière, et remboursée par versement, sur plusieurs années. Les versements permettent de rembourser l’intérêt sur le prêt et le capital, qui est le montant du prêt.

Vous pouvez obtenir un prêt hypothécaire auprès d’une banque, mais également en contactant un courtier hypothécaire. En utilisant les services d’un courtier hypothécaire, vous vous assurez d’obtenir votre hypothèque aux meilleures conditions possible. La raison est simple. Un courtier a accès à une multitude d’institutions prêteuses et saura dénicher parmi celles-ci, le meilleur produit pour vous. Si vous obtenez votre prêt hypothécaire en allant directement dans une institution financière, vous n’aurez accès qu’aux produits de cette institution et ceux-ci peuvent ne pas vous convenir. Par ailleurs, comme les règles de qualification se sont beaucoup resserrés au cours des dernières années et qu’elles varient de plus en plus entre les prêteurs, un courtier est votre meilleur allié pour vous diriger vers le ou les prêteurs les plus susceptibles d’approuver le dossier.

Un courtier hypothécaire a également accès à ce qu’on nomme des « prêteurs virtuels » n’ayant pas pignon sur rue. Ces prêteurs, tels First National ou MCAP, sont accessibles via un courtier hypothécaire, et offrent d’excellentes conditions pouvant convenir parfaitement à votre situation.


Qu’est-ce que le refinancement d’hypothèque ?

Vous rêvez d’une nouvelle salle de bain? D’une grande cuisine où vous pourrez concocter des petits plats indiens, votre nouvelle passion? Vous souhaitez rénover votre sous-sol et y ajouter un cinéma maison? Votre cousine vous a convaincu d’acheter un chalet pour faire de chaque weekend une fête familiale? Si vous êtes propriétaire de votre maison depuis quelques années et que vous vous qualifiez, vous pourriez réaliser vos rêves grâce au refinancement hypothécaire.

Quels sont les avantages du refinancement hypothécaire

Au fil des ans, la valeur nette de votre propriété a augmenté. Le refinancement hypothécaire consiste à réemprunter le capital remboursé de votre prêt hypothécaire pour vous permettre de réaliser vos projets. Saviez-vous que vous pouvez emprunter jusqu’à 80 % de la valeur marchande votre maison?

Le refinancement hypothécaire possède plusieurs avantages. Son taux d’intérêt est plus intéressant que celui d’un prêt personnel ou d’une carte de crédit. Vous pourrez donc réaliser votre projet de rénovation de salle de bain à moindre coût, tout en augmentant la valeur de votre maison. Un amalgame parfait!

Refinancer son hypothèque peut aussi servir de levier financier pour vous permettre d’investir davantage dans vos REER, préparer votre retraite ou même acheter ce petit coin de paradis où vous pourrez lire et pêcher en toute tranquillité.

Quel que soit le projet que vous souhaitez réaliser, le refinancement hypothécaire peut s’avérer une stratégie financière moins coûteuse que les autres formes d’emprunt. Il saura vous conseiller et vous aider à choisir la solution hypothécaire la plus avantageuse pour vous selon votre situation, la valeur nette de votre résidence principale et votre capacité de payer.


Pourquoi refinancer ?

Vous avez des projets et manquez de liquidité? Vous souhaitez rénover? Regrouper vos dettes? Avant de faire le saut, voici ce que vous devez savoir sur le refinancement.

Le refinancement hypothécaire vous donne la possibilité d’utiliser la valeur nette de votre propriété et d’emprunter jusqu’à 80% de sa valeur marchande, moins le solde de l’hypothèque actuel. Cela peut être une façon de dégager des liquidités ou d’épargner en refinançant, à un taux moindre, votre hypothèque. Pour ce faire, vous devez être près de terminer votre terme afin de ne pas encourir de grandes pénalités, et que celles-ci soient plus importantes que les économies réalisées.

Vous pouvez également recourir au refinancement pour regrouper vos dettes. Cela vous permettra de réduire vos paiements mensuels. Un courtier hypothécaire saura vous guider et vous fournir l’information relative à votre situation.

Une autre solution de refinancement peut être la marge de crédit hypothécaire. Elle vous donne accès à un montant allant jusqu’à 65% de la valeur nette de votre propriété. Celle-ci fonctionne de la même façon qu’une marge de crédit personnelle. Vous pouvez retirer l’argent dont vous avez besoin et en effectuer le remboursement au montant et au moment souhaité. La seule obligation que vous ayez est de rembourser les intérêts mensuels. Comme la marge n’impose pas de contrainte sur le type d’achat ou l’échéance, il peut être tentant de dépenser davantage que vos besoins réels, d’où l’importance d’être vigilant!


Comment financer ses rénovations avec son hypothèque ?

Plusieurs raisons peuvent nous motiver à vouloir rénover sa maison. Notre situation évolue et parfois rénover est plus judicieux que de déménager mais les fonds ne sont pas toujours disponibles au moment voulu.  Dans ce cas, votre maison devient un levier intéressant pour votre projet.

Avec un refinancement hypothécaire, il est possible d’emprunter jusqu’à 80% de la valeur nette de votre propriété incluant le solde impayé de votre prêt actuel. On vous conseille de bien évaluer vos besoins en matière de rénovation dans l’optique de protéger votre investissement et d’y ajouter de la valeur.

Pour plus de flexibilité comparativement au refinancement, il existe la marge de crédit hypothécaire qui peut s’avérer un produit avantageux. Vous pouvez effectuer des remboursements en capital à votre rythme. Son taux est aussi plus bas qu’une marge habituelle.

Elle présente toutefois un danger similaire à la marge de crédit personnelle en matière d’autodiscipline. Puisque vous pouvez retirer des fonds à votre gré, il est important de garder un contrôle sur vos dépenses et de ne pas la laisser devenir un facteur de surendettement. Renseignez-vous. 

Pour plus d’informations, veuillez consulter notre article « comment financer les rénovations de sa maison ».


Questions à propos de nous


Qu’est-ce qu’un courtier hypothécaire ?

Le courtier hypothécaire est l’intermédiaire entre une personne désirant souscrire à un prêt hypothécaire et l’institution financière qui prêtera la somme désirée.

Son rôle est principalement de conseiller, négocier et d’obtenir le prêt le plus avantageux pour l’acheteur auprès de l’institution financière. Il y a plusieurs avantages de transiger avec un courtier hypothécaire.

Les courtiers de Multi-Prêts négocient pour vous avec plus de 20 institutions financières reconnues pour vous obtenir les meilleurs taux aux meilleures conditions, selon vos besoins.

Comme Multi-Prêts Hypothèques génère un fort volume de transactions chez les différents prêteurs, ceux-ci lui consentent des réductions de taux dont vous profitez directement. De plus, comme ce sont les institutions financières qui nous rémunèrent, le service est offert gratuitement aux consommateurs pour toute hypothèque résidentielle. Enfin, le courtier de Multi-Prêts veille au bon déroulement de votre transaction, de la présentation du dossier au prêteur, jusqu’à l’acte de vente chez le notaire. 

Le courtier de Multi-Prêts a déjà en main toutes les promotions offertes par les institutions financières, ce qui évite les pertes de temps et les tracas de toutes sortes. Il est en mesure de vous proposer les solutions qui répondent le mieux à vos besoins. Terminée la corvée du magasinage! L’expérience Multi-Prêts, c’est simple, efficace et gratuit pour toute hypothèque résidentielle! Utilisant une technologie de pointe, votre courtier de Multi-Prêts est relié aux institutions financières par un système informatisé qui vous garantit rapidité et qualité de service. Il fait une mise à jour de tous les taux hypothécaires, des conditions et modalités de remboursement disponibles sur le marché. Il est spécialisé dans le prêt hypothécaire et a une connaissance affinée des tendances du marché. 


Qu’est-ce qui permet à un courtier hypothécaire d’obtenir un meilleur taux d’intérêt que celui qu’offre ma propre banque ?

Les courtiers de Multi-Prêts négocient pour vous avec plus de 20 institutions financières reconnues pour vous obtenir les meilleurs taux aux meilleures conditions, selon vos besoins.


Pour qui les courtiers de Multi-Prêts travaillent-ils ?

Les courtiers de Multi-Prêts ne travaillent que pour vous! Parce que Multi-Prêts n’est pas affilié à une banque ou à un prêteur, ses conseillers vous procurent les meilleurs taux hypothécaires parmi plus de 20 institutions financières.


Quelles transactions puis-je faire avec Multi-Prêts ?

Vous pouvez avoir recours à nos services pour plusieurs types de prêts hypothécaires :


Quels sont les honoraires d’un courtier hypothécaire ?

Les services d’un courtier hypothécaire sont entièrement gratuits pour toute hypothèque résidentielle. C’est l’institution financière qui défraie les honoraires pour chaque demande de prêt qui lui est transmise et qui est conclue chez le notaire. Notez également que ces honoraires sont vraiment absorbés par l’institution financière, et ce, à même ses profits; il n’y a donc pas de frais cachés au consommateur.


Comment choisir un courtier hypothécaire ?

Le courtier hypothécaire est un professionnel spécialisé dans la recherche et la négociation de financement hypothécaire. Afin d’exercer sa profession, il doit être membre de l’OACIQ, organisme règlementant le métier de courtier hypothécaire. Par ailleurs, les frais d’un courtier sont défrayés par l’institution prêteuse et non par le client.

Grâce à ses compétences, sa connaissance du marché et son accès à plusieurs institutions financières, un courtier est en mesure de dénicher l’hypothèque convenant parfaitement à votre situation financière.

Afin d’être en mesure de bien vous conseiller, un courtier possède des outils, à la fine pointe de la technologie, lui permettant de connaitre les modalités et conditions de chaque institution prêteuse ainsi que les taux en vigueur. Il est également toujours à l’affût des dernières tendances du marché hypothécaire.

Lorsque vous souhaitez transiger avec un courtier, la première étape est d’effectuer une recherche sur le web. Vous accèderez probablement à plusieurs types de profil et de compétences. Laissez-vous guider par ce qui vous inspire, vous ressemble et vous interpelle. Par exemple, un courtier pourrait mentionner être très impliqué dans sa communauté ou donner des formations aux premiers acheteurs. Si vous êtes davantage axé sur l’apprentissage et les connaissances, un courtier donnant des formations pourrait vous attirer. Prenez le temps de bien faire votre choix et prenez contact avec lui par courriel ou par téléphone. N’hésitez pas à lui poser des questions sur son expérience, sur les transactions qu’il a effectuées antérieurement, sur les institutions financières avec lesquelles il transige. Cela vous permettra de juger si ce courtier est la bonne personne pour vous représenter. Il est important de vous sentir en confiance, écouté, rassuré car vous lui confierez la négociation d’un des plus grands investissements d’une vie, votre hypothèque.

Votre courtier deviendra, par la suite, votre allié pour toute la durée du processus hypothécaire. Il vous expliquera les différents éléments à considérer comme le taux, la durée, les conditions. Il préparera votre dossier et le présentera à divers prêteurs susceptibles de vous convenir. Bien sûr, il négociera le meilleur taux sur le marché, mais il obtiendra également les meilleures conditions pour votre hypothèque. Parfois, un taux est excellent, mais les restrictions entourant un type de produits peuvent ne pas vous convenir. C’est tout ce travail qu’effectue pour vous un courtier. Cela vous fait économiser temps et argent et vous assure d’obtenir l’hypothèque qui répond à vos besoins.

Un courtier pourra également vous guider dans le financement de vos projets. En effet, une hypothèque sert à financer un achat, mais peut également être un levier financier pour la réalisation de projets tels des rénovations, l’achat d’une piscine, d’un chalet.

En somme, le courtier travaille dans votre intérêt. Il voit à ce que votre dossier soit représenté de manière optimale auprès des institutions financières, afin que vous puissiez obtenir du financement pour votre propriété avec les meilleures conditions.


Questions sur la confidentialité et la vie privée


De quelle façon est-ce que Multi-Prêts protège mes informations personnelles lorsque je fais ma demande en ligne ?

Toutes les informations que vous fournissez sont sécurisées par un système de sécurité. Ce qui signifie que toute communication diffusée entre vous et Multi-Prêts est strictement privée et sécurisée. Il est cependant de votre responsabilité de sécuriser localement votre système en ayant les logiciels anti-virus, anti-pourriel et anti-espionnage appropriés.


Quelle est la politique de Multi-Prêts en matière de vie privée ?

Votre vie privée est importante pour nous. Nous recueillons uniquement les informations qui sont utiles aux prêteurs pour évaluer votre situation financière adéquatement. Seuls les prêteurs avec qui nous faisons affaire ont un droit d’accès à vos informations personnelles. Celles-ci resteront strictement confidentielles et ne seront pas divulguées sans votre consentement.


Si j’ai des questions qui ne sont pas soulevées dans la Foire aux questions, à qui dois-je m’adresser ?

Pour toute question relative aux services offerts par Multi-Prêts, veuillez communiquer ou utiliser notre formulaire de communication en ligne

Prêts à passer à l'action ?