Retour vers la liste

Comment financer les rénovations pour sa maison

17 août, 2017 par Multi-Prêts Hypothèques
Dans cet article
  • Financer soi-même
  • Financement pour les petits travaux
  • Financement pour les grands projets

Il vient un temps où le changement fait un grand bien. Si les modifications mineures de nature esthétique ne vous suffisent pas et si vous ne voulez pas subir les exigences d’un déménagement, un projet de rénovation peut s’avérer le meilleur choix.

Si vous désirez emprunter pour rénover une nouvelle maison, consultez plutôt cet article.

Les rénovations peuvent avoir plusieurs raisons d’être : concevoir un nouveau design, augmenter la valeur marchande, reconvertir une pièce, économiser de l’énergie, installer une piscine, etc. Qu’importe le besoin auquel répondra votre projet, prenez conseil auprès d’un courtier Multi-Prêts pour bien connaître les options qui s’offrent à vous.

Sans moyen de financement externe

Si vous avez les moyens ou la patience pour accumuler le montant nécessaire, il est convenable de procéder ainsi. Par contre, si votre carte de crédit offre un programme de récompenses, utilisez-la et remboursez-la immédiatement pour gagner des points.

cartes de crédit empilées

Financer à l'aide de carte de crédit, prêt ou marge de crédit hypothécaire

Malgré des taux relativement élevés, spécialement pour la carte de crédit, ces financements sont simples à acquérir. Vous avez probablement déjà une carte et la plupart des institutions financières permettent d’effectuer des demandes de prêts personnels en ligne.

Dans le contexte de rénovations qui pourraient s’étendre sur plusieurs mois, la marge de crédit hypothécaire est le produit de financement le mieux adapté des trois. Contrairement au prêt pour lequel les intérêts sont calculés sur le solde complet dès le départ, la marge n’engendre que des intérêts sur le montant utilisé durant le mois. Elle demande cependant de se discipliner dans ses habitudes de remboursement, contrairement au prêt qui vient généralement avec une échéance fixe de 12 à 60 mois.

Pour vous aider, plusieurs applications permettent de mieux gérer son budget.

petit cochon et maison dans 2 mains

Financer un projet de plus grande envergure

Pour les travaux nécessitant des fonds plus importants, on doit considérer le refinancement hypothécaire, la marge de crédit garantie et le prêt sur l’avoir propre foncier.

Le refinancement présente l’énorme avantage des paiements mensuels puisque le coût des travaux est réparti sur une longue période de temps et le taux d’intérêt hypothécaire est plus faible que le prêt personnel.

De leur côté, la marge de crédit garantie et le prêt sur l’avoir propre foncier sont des produits similaires à leurs équivalents ordinaires, mais la mise en garantie permet d’obtenir un taux généralement inférieur.

Avec la marge de crédit hypothécaire, on peut emprunter jusqu’à 65 % de la valeur marchande de la propriété. La combinaison de la marge (65 % maximum) et du prêt (fixe ou variable) permet de se rendre à 80 %. Cela est sous certaines conditions ou avec certaines factures. Consultez notre article pour en savoir plus.

Les taux d’intérêt sont inférieurs aux types de financements mentionnés précédemment. Si une évaluation agréée est nécessaire, elle sera aux frais du prêteur. Pour les frais de notaire, plusieurs prêteurs offrent d’en payer une partie avec une remise en argent. C’est préférable de consulter un courtier pour vérifier les offres de chacun des prêteurs et ainsi déterminer l’option la plus économique.

À retenir
  • Si vous financez vous-mêmes et que votre carte de crédit offre un programme de récompense, utilisez-la et remboursez-la immédiatement pour accumuler des points.
  • La carte de crédit, la marge de crédit personnelle et le prêt personnel ont l’avantage d’être facilement accessibles.
  • Pour les travaux nécessitant des fonds plus importants, on doit considérer le refinancement hypothécaire, la marge de crédit garantie et le prêt sur l’avoir propre foncier. Sous certaines conditions, ils permettent d’emprunter jusqu’à 80 % de la valeur de la maison.