Retour vers la liste

Construire sa maison soi-même : un projet ambitieux

1 mars, 2017 par Multi-Prêts Hypothèques
Dans cet article
  • Ce qu’implique l’embauche d’un entrepreneur général.
  • Devenir maître-d’œuvre du chantier.
  • Ce que vous devez savoir avant de commencer.

Engager un entrepreneur général ou être le maître-d’œuvre?

La construction d’une maison est un projet ambitieux qui est régi par de nombreuses règles en plus de demander une grande expertise et un investissement important en temps et en efforts. Que vous choisissiez d’embaucher un entrepreneur général ou de gérer les travaux vous-mêmes, la première étape sera d’acquérir un permis de la ville.

Il est facile de sous-estimer l’ampleur du travail hors chantier et il peut être hasardeux de s’aventurer dans le monde de la construction si vous n’y connaissez peu de choses. Soyons francs, la construction est un univers particulier avec ses propres codes et façons de faire qui pourraient vous surprendre si vous évoluez dans une autre industrie. Il est donc préférable pour la plupart d’entre vous de faire appel à un entrepreneur général qui aura la responsabilité de gérer l’embauche des sous-traitants en plus de s’assurer de répondre à toutes les exigences des organismes qui régissent le milieu de la construction — et la liste est longue (CCQ, RBQ, CNESST).    

Magasinez votre entrepreneur

Le choix d’un bon entrepreneur est crucial. L’idéal est d’en dénicher un avec de solides recommandations et une feuille de route exemplaire. Plusieurs entreprises ont des sites web où vous pouvez y consulter leurs réalisations. Dans la mesure du possible, communiquez avec leurs anciens clients afin de connaitre leur niveau de satisfaction. Si cela peut paraitre indiscret ou intrusif, n’oubliez pas que c’est votre tranquillité d’esprit et vos finances qui sont en jeu. De plus, il est maintenant relativement facile de consulter des avis de clients sur le web et les réseaux sociaux. 

Faites attention de ne pas faire confiance aveuglément à un ami ou une connaissance. Le beau-frère de votre collègue était peut-être bien sympathique lorsque vous l’avez rencontré à une fête, cela ne veut pas dire qu’il est un bon entrepreneur. Du même coup, assurez-vous qu’il détienne une licence valide de la Régie du bâtiment du Québec. Notez qu’il est également impératif qu’il soit accrédité par un plan de garantie.  

La concurrence est toujours avantageuse pour le client, alors de grâce, demandez plusieurs soumissions. Si un entrepreneur sait qu’il est le seul en lice, il n’aura pas d’incitatif à offrir un prix compétitif.     

L’autoconstruction

En agissant à titre de maitre-d’œuvre, il faut tout d’abord demander à la RBQ la licence exigée selon votre situation. Même si elle est fastidieuse, une lecture de la « Loi sur les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la main-d’œuvre dans l’industrie de la construction » est hautement recommandée. 

Ne s’improvise pas donneur d’ouvrage qui veut. Pour engager des travailleurs de la construction, vous devez être enregistré à la Commission de la construction du Québec ce qui vous coutera 350 $ et ensuite remplir plusieurs exigences. Notez que vos proches ne peuvent effectuer des travaux sur le chantier à moins qu’ils ne soient des travailleurs déjà inscrits à la CCQ. 

L’embauche d’entrepreneurs spécialisés demande de leur exiger de démontrer qu’ils détiennent une licence valide de la RBQ. Il est aussi important de vous assurer que votre chantier est conforme aux yeux de la CCQ. Pour se faire, les entrepreneurs spécialisés pourraient vous présenter une « lettre d’état de situation ». Ce document produit par la CCQ atteste que le sous-traitant répond actuellement aux normes et exigences de la CCQ.  Soyez vigilant, le non-respect de ces conditions pourrait entrainer des poursuites et la fermeture de votre chantier.

Le financement hypothécaire

Pour obtenir des informations sur le financement nécessaire à la construction de votre nouvelle demeure, communiquez avec un conseiller de chez Multi-Prêts en remplissant notre demande en ligne simplifiée.

À retenir
  • Avant d’entamer toutes démarches, informez-vous auprès de la municipalité et des organismes comme la CCQ et la RBQ pour connaître l’ensemble des obligations.
  • Le non-respect des exigences peut entrainer de fâcheuses conséquences comme des poursuites ou la fermeture du chantier.
  • Assurez-vous que les gens que vous embauchez sont en règle.
Partager
Retour vers la liste