Facebook pixel Facebook pixel

Comment améliorer la qualité de l’air dans votre maison

Dans cet article

  • Pourquoi maintenir une bonne qualité de l’air?
  • Cinq façons d’améliorer la qualité de l’air intérieur.
  • Demandez de l’aide si nécessaire.

 

Votre propriété n’est pas seulement un havre de paix. C’est l’endroit où vous passez la plus grande partie de votre temps. Mais saviez-vous que plusieurs polluants, tels que les moisissures et la poussière, sont connus pour nuire à la qualité de l’air intérieur? Selon des études, l’air de votre maison ou de votre appartement est jusqu’à 10 fois plus pollué que l’air extérieur. Heureusement, il existe des solutions pour éliminer les particules aériennes nocives.

Pourquoi maintenir une bonne qualité de l’air?

Si vous êtes atteint d’une maladie chronique, comme l’asthme, la pollution intérieure est l’un de vos pires ennemis. En effet, les polluants présents dans l’air peuvent exacerber vos symptômes.

Vous êtes en parfaite santé? Les polluants sont aussi nocifs pour vous! Si l’air est trop pollué, vous pouvez ressentir des symptômes grippaux, des maux de tête ou souffrir d’étourdissements et de nausées.

De plus, des personnes exposées à des polluants ont déjà consulté leur médecin pour des conjonctivites, de l’essoufflement ou de la fatigue.

Cinq façons d’améliorer la qualité de l’air intérieur

Si les sources de pollution intérieure sont nombreuses, il existe plusieurs astuces simples pour les éliminer de votre domicile.

Se débarrasser des moisissures

Savez-vous quel est le degré d’humidité dans votre maison? Si vous ignorez la réponse à cette question, rendez-vous dans une quincaillerie et procurez-vous un hygromètre, un appareil qui calcule le taux d’humidité dans l’air. Certains échangeurs d’air et système central de ventilation le font également.

Idéalement, le taux d’humidité devrait être de 50 % pendant la période estivale et de 30 % durant l’hiver. Au-delà de ces ratios, les risques de moisissures, des champignons microscopiques qui forment des taches noires ou blanches sur les murs et le plafond, augmentent.

Dans la salle de bain, l’activation du ventilateur permet de diminuer significativement le taux d’humidité. Pour de meilleurs résultats, faites-le fonctionner au moins 20 minutes après vous être lavé. La hotte de la cuisine contribue également à réduire l’humidité dans la maison lorsque vous cuisinez.

Le ventilateur de votre salle de bain ou la hotte de votre cuisinière ne semble pas aspirer l’humidité? Les conduits ne sont peut-être pas bien raccordés vers l’extérieur. Ils sont peut-être aussi simplement arrivés à la fin de leur durée de vie utile; il est temps de les remplacer!

Certaines pièces de la maison, comme le sous-sol, étant plus humides, n’hésitez pas à vous procurer un déshumidificateur. Pour un fonctionnement efficace, pensez à vider régulièrement le bac à eau : il peut se remplir très rapidement si le taux d’humidité est élevé!

Un purificateur d’air est un autre appareil qui permet d’assainir l’air de votre maison. Grâce à diverses technologies et à des filtres, il absorbe une grande quantité de polluants et d’allergènes présents dans l’air. Certains sont même connus pour éliminer les mauvaises odeurs.

L’entretien des appareils

Vous avez un échangeur d’air? Bravo! Cet appareil vous aidera à améliorer la qualité de l’air dans votre maison. Cependant, pensez à nettoyer ou changer les filtres au moins à chaque changement de saison. Sinon, votre appareil ne fonctionnera pas à plein rendement et risque de laisser passer des particules et des polluants dangereux pour la santé. Faites de même si vous avez un système de climatisation centrale ou un purificateur d’air.

Faites également nettoyer vos conduits de ventilation par des professionnels une fois tous les cinq ans ou moins. Au fil du temps, de la poussière et des saletés s’y logent, ce qui finit par réduire la qualité de l’air ambiant.

Faire le ménage

Parfois, un simple coup d’aspirateur et de plumeau peut améliorer considérablement la qualité de l’air dans une pièce. Faire le ménage permet d’éliminer la poussière, les poils d’animaux et les allergènes logés sur le plancher et les meubles. Lorsque la température le permet, pensez à ouvrir les fenêtres pour aérer la maison et éviter d’aspirer les particules en suspension.

Si vous devez utiliser des produits d’entretien ménager, privilégiez les produits biodégradables et naturels. Contrairement à de nombreux produits d’entretien ordinaires, ils ne libèrent pas de contaminants nocifs pour les poumons ou la peau.

Réduisez également l’utilisation des assainisseurs d’air, qui sont souvent fabriqués avec des substances toxiques. Utilisez plutôt des diffuseurs d’huiles essentielles pour parfumer l’air de la maison, ou craquez une allumette pour chasser les mauvaises odeurs de la salle de bain.

Pour éviter de faire constamment le ménage, pensez à retirer vos chaussures chaque fois que vous revenez à la maison. Ainsi, vous laisserez à l’extérieur une foule de bactéries et de saletés.

À la chasse au radon et au plomb

Le radon est un gaz radioactif qui s’infiltre parfois dans les fondations des maisons. Invisible à l’œil nu, il est seulement détectable à l’aide d’un dosimètre. En quantité excessive, le radon est dangereux pour la santé : il est l’une des causes connues du cancer du poumon.

Si du radon est détecté chez vous, consultez un spécialiste qui vous conseillera probablement d’effectuer certaines réparations, notamment de colmater les fissures des fondations de votre propriété.

Votre maison a-t-elle été construite avant 1960? Une partie de la peinture qui recouvre les murs renferme peut-être du plomb. Si c’est le cas, faites appel à un professionnel qui pourra procéder à son élimination en toute sécurité.

Prudence avec les foyers

Il n’y a rien de plus réconfortant en hiver qu’un bon feu de cheminée! Toutefois, les foyers au gaz et au bois sont sources de plusieurs polluants, dont :

  • Le monoxyde de carbone
  • Le dioxyde d’azote
  • Les composés organiques volatils.

Pour diminuer les risques de pollution de l’air, utilisez un foyer conforme aux plus récentes normes gouvernementales. Généralement, les modèles récents sont plus efficaces et libèrent moins de fumée dans l’air.

En outre, abstenez-vous de faire brûler des matériaux non conformes, comme :

  • Du contreplaqué
  • Du plastique
  • Des magazines ou du papier glacé
  • Du bois traité ou peint
  • Des déchets de bois.

En brûlant, ces articles libéreront des produits chimiques potentiellement dangereux pour la santé. N’oubliez pas non plus d’entretenir votre foyer régulièrement et de faire ramoner votre cheminée au moins une fois par an.

Demandez de l’aide si nécessaire

Que vous soyez ou non atteint d’une maladie chronique, assainir l’air de votre propriété vous permettra de mieux respirer. Si vous ne savez pas par où commencer, faites appel à un inspecteur en bâtiment ou à une firme spécialisée dans les analyses d’air.

Ce qu’il faut retenir

  • Le taux d’humidité idéal dans une maison devrait être de 50 % pendant l’été et de 30 % durant l’hiver.
  • Un entretien régulier de vos filtres les rend plus efficaces et réduit la quantité de polluants dans l’air.
  • Le radon est un gaz radioactif détectable seulement avec un dosimètre. Certains gestes, comme la réparation des fissures de fondation, permettent habituellement de diminuer sa concentration dans l’air intérieur.
  • Pour une meilleure qualité de l’air, utilisez un foyer conforme aux normes gouvernementales et ne faites pas brûler de matériaux non conformes.
‹ Retour à la liste
Dans la même catégorie

Articles connexes

  • Vivre en condo après sa retraite

    12 juillet, 2016 par Denis Doucet Dans cet article Les avantages de la vie en condo Les responsabilités des propriétaires de condo Comparaison entre l’achat et…

  • Trucs et astuces écolos pour le nettoyage du printemps

    6 avril, 2017 par Multi-Prêts Hypothèques Dans cet article Recettes de désinfectant Les fenêtres et le BBQ Se départir des choses inutiles Le soleil nous accompagne…

  • Acheter une piscine : un guide pratique

    Woman in a pool

    29 mai, 2017 par Multi-Prêts Hypothèques Dans cet article Est-ce une bonne idée ? Le prix Quand acheter ? L’été au Québec, il fait chaud et humide ! L’idée de…