Retour vers la liste

Doit-on reporter l'achat d'une propriété à 2021 ?

18 mai, 2020 par Multi-Prêts Hypothèques
Dans cet article
  • Avez-vous simulé vos versements hypothécaires? 
  • Avez-vous pigé dernièrement dans vos épargnes destinées à la mise de fonds?
  • Avez-vous toujours votre emploi? 
  • Êtes-vous prêt à appliquer les mesures d’éloignement physique pendant vos visites?
  • Accepteriez-vous de faire inspecter la propriété sans accompagner l’inspecteur?
  • Êtes-vous prêt à signer l’acte de vente sans rencontrer en personne les vendeurs?
  • Établissez un plan d’action avec votre courtier Multi-Prêts

Éloignement physique, télétravail, fermeture de commerces : la pandémie de COVID-19 a bouleversé bon nombre de nos habitudes. C’est encore plus vrai dans le marché de l’immobilier où les acheteurs doivent maintenant faire face à de nouvelles contraintes. Si ces mesures ont tout pour décourager les acheteurs les plus motivés, vous ne devriez pas nécessairement reporter votre projet de devenir propriétaire… à condition d’être bien préparé. 

Il faut dire que le marché immobilier favorise présentement les acheteurs, une première depuis des mois. Le nombre d’acheteurs a considérablement diminué depuis les dernières semaines entraînant, par le fait même, une baisse des prix des propriétés. D’ailleurs, selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement, le prix des maisons demeurera bas pendant deux ans.

Devriez-vous reporter à l’année prochaine l’achat de votre maison ou de votre copropriété? Considérez chacun de ces critères avant de répondre à cette question. 

Avez-vous simulé vos versements hypothécaires?

En mars et en avril, la Banque du Canada a baissé à plusieurs reprises son taux directeur, ce qui a influé sur les taux d’intérêt variables, qui sont actuellement très bas. Les taux d’intérêt fixes sont également plus bas qu’à pareille date en 2019. De faibles taux d’intérêt signifient que vos mensualités hypothécaires seront moins élevées. Vous pourrez consacrer une plus grande part de votre budget au paiement d’autres factures ou encore vous offrir une propriété plus chère. 

Toutefois, n’oubliez pas que même s’ils sont actuellement bas, les taux peuvent augmenter dans les prochaines années. Que vous optiez pour une hypothèque à taux variable ou fixe, vous devez avoir une marge de manœuvre suffisante si le taux d’intérêt finit par augmenter ou lorsque viendra le temps de renouveler votre hypothèque. N’hésitez pas à faire des simulations de versements hypothécaires en utilisant différents taux d’intérêt à l’aide d’une calculatrice d’emprunt

achat_maison.jpg

Avez-vous pigé dernièrement dans vos épargnes destinées à la mise de fonds?

Plusieurs familles ont dû piger dans leurs économies dans les dernières semaines pour faire face au contexte actuel. Si c’est votre cas, cela peut avoir touché votre mise de fonds.

Une mise de fonds d’au moins 5 % du prix d’achat de la propriété n’est pas seulement une obligation légale. Elle permet de diminuer le montant que vous payerez en intérêt sur votre hypothèque. En effet, plus votre mise de fonds sera élevée, plus vos coûts en intérêt seront bas. 

Si vous devez prendre la totalité de vos économies pour constituer votre mise de fonds, peut-être serait-il sage d’attendre à l’année prochaine. Pourquoi? Parce que vous devez également avoir un fonds d’urgence pour faire face aux imprévus, comme une perte d’emploi.

Avez-vous toujours votre emploi?

Depuis mars 2020, trois millions de Canadiens ont perdu leur emploi. Si c’est votre cas, vous ne devez pas nécessairement mettre sur la glace votre projet. Si vous démontrez à l’emprunteur que votre mise à pied est temporaire et que vous serez bientôt de retour au travail, il pourrait tout de même traiter votre demande. 

Vous ne savez pas quand vous retrouverez votre emploi? Dans ce cas, il est peut-être plus prudent d’attendre un peu. Entretemps, vous pouvez quand même faire une demande de préapprobation pour garantir votre taux jusqu’en juillet. Si, d’ici là, les taux d’intérêt baissent, votre taux baissera aussi. Lorsque vous serez de retour en poste, vous pourrez déposer votre demande officielle auprès de votre institution financière. 

Êtes-vous prêt à appliquer les mesures d’éloignement physique pendant vos visites?

Depuis le 11 mai, il est de nouveau possible d’aller visiter les propriétés. Par contre, vous devez vous attendre à devoir respecter de nouvelles règles sanitaires. Par exemple, votre vendeur exigera que vous vous laviez les mains en entrant dans la propriété, avant la visite, et de même en sortant. De plus, vous devrez respecter une distance minimale de deux mètres avec les autres personnes et éviter de toucher aux biens du propriétaire. 

Bien sûr, vous ne pourrez pas visiter une propriété si vous avez des symptômes de la COVID-19, comme de la fièvre. Le vendeur qui ne se sent pas bien devrait lui aussi interdire les visites de sa maison.

Votre état de santé ne vous permet pas de faire des visites en personne? Visitez virtuellement la propriété convoitée. Le vendeur pourra vous faire voir les lieux avec la caméra de son téléphone intelligent et vous montrer chaque pièce dans les moindres détails.   

Accepteriez-vous de faire inspecter la propriété sans accompagner l’inspecteur?

L’inspection est une étape importante lors de l’achat d’une propriété. Elle permet de déceler plusieurs problèmes susceptibles de faire baisser significativement la valeur de votre propriété, comme la présence d’amiante dans le grenier.

La COVID-19 oblige les inspecteurs en bâtiment à respecter une série de nouvelles mesures, comme le port d’un équipement de protection comprenant un masque, des gants et un sarrau fermé. 

Alors que les inspections se faisaient auparavant en compagnie des futurs acheteurs, les inspecteurs doivent maintenant inspecter seuls les propriétés. En effet, seuls les occupants de la maison sont autorités à participer à l’inspection, tout en se tenant à deux mètres de l’inspecteur. 

Même si vous n’êtes pas présent lors de l’inspection, vous serez tenu au courant de tous les problèmes décelés pendant l’inspection grâce au rapport que vous fournira, en version électronique, l’inspecteur. N’oubliez pas de le lire attentivement! 

Êtes-vous prêt à signer l’acte de vente sans rencontrer en personne les vendeurs?

Tout comme les autres professionnels de l’immobilier, les notaires ont dû s’adapter au contexte actuel. Vous pourrez toujours vous rendre au bureau de votre notaire pour signer votre hypothèque ou votre acte de vente. En revanche, votre courtier immobilier ne pourra pas vous y accompagner. Vous ne pourrez pas non plus rencontrer les vendeurs qui signeront l’acte de vente avant ou après que vous l’aurez fait. 

De plus, le 1er avril, les notaires ont reçu l’autorisation de signer un acte notarié à distance à l’aide de la plateforme Microsoft Teams, une option intéressante pour les personnes qui veulent minimiser les contacts physiques. 

maison_report.jpg

Établissez un plan d’action avec votre courtier Multi-Prêts

Comme vous pouvez le voir, il est toujours possible d’acquérir une propriété en 2020. Vous devez cependant vous assurer de respecter votre budget, d’accepter de respecter les règles sanitaires lors des visites et de ne pas pouvoir assister à l’inspection.  

Pour bien vous préparer, pensez également à consulter votre courtier Multi-Prêts. Comme professionnel hypothécaire, il vous aidera à établir un plan de match solide pour vous aider à réaliser votre projet, que ce soit cette année ou en 2021.

Enfin, n’oubliez pas que les critères mentionnés aujourd’hui peuvent changer dans les prochaines semaines, à mesure que les gouvernements annonceront de nouvelles mesures. 

À retenir
  • Il est toujours possible d’acheter une propriété en 2020, à condition de respecter certains critères
  • Même si les taux d’intérêt sont bas, faites attention à votre ratio d’endettement
  • Ne consacrez pas toutes vos économies à votre mise de fonds
  • Attendez-vous à devoir respecter les règles d’éloignement physique lors de vos visites
  • Même si vous ne pouvez pas accompagner l’inspecteur lors de l’inspection, lisez attentivement son rapport