Retour vers la liste

Ville ou banlieue : avantages et inconvénients

7 juillet, 2020 par Multi-Prêts Hypothèques
Dans cet article
  • Des propriétés moins chères en banlieue, mais des frais de transport plus élevés
  • La ville et la proximité des services
  • Métro, boulot, dodo
  • De l’espace, s’il vous plaît!
  • La qualité de l’air et la pollution sonore
  • Obtenir une préqualification

Ville ou banlieue? Si vous vous apprêtez à acheter une propriété, voilà une question à laquelle vous devrez répondre. En effet, le choix de la municipalité aura un grand impact sur votre vie personnelle et professionnelle, ainsi que sur votre budget. Avant de prendre cette importante décision, prenez en considération les quelques critères suivants.

Des propriétés moins chères en banlieue, mais des frais de transport plus élevés

L’un des plus grands avantages de la banlieue est le choix de propriétés à un prix plus bas qu’en ville. Par exemple, le prix médian d’une maison unifamiliale dans le quartier Ahuntsic-Cartierville à Montréal était de 620 000 $ au premier trimestre de 2020. Traversez le pont pour aller à Saint-Hubert (Longueuil), et vous trouverez des propriétés presque deux fois moins chères. Le prix médian d’une unifamiliale dans ce secteur était, en effet, de 359 950 $ au cours de la même période. Pour les jeunes acheteurs qui possèdent un budget limité, la banlieue devient donc très attrayante.

Si le coût des propriétés à l’extérieur des grandes métropoles est moindre, habiter en banlieue requiert parfois l’achat d’une voiture, voire d’un deuxième véhicule, ce qui constitue une dépense importante pour le ménage. En plus des mensualités liées au financement de votre auto, qui atteignent souvent quelques centaines de dollars par mois, comptez l’essence, l’entretien, l’assurance, les imprévus (crevaison, accident, vol, etc.) et le paiement des immatriculations. En fait, selon des données de 2018 de l’Association canadienne des automobilistes, posséder une voiture coûte environ 10 000 $ par année, soit l’équivalent d’une année de paiement pour un prêt hypothécaire assuré par la SCHL d’environ 185 000 $ (selon un terme de 5 ans à 2,24 % et un amortissement de 25 ans). En d’autres termes, si vous pouvez vous passer de voiture, vous aurez accès à des propriétés plus onéreuses, mais il s’agit là d’un compromis plus facile à réaliser si vous habitez en région urbaine.

Vous comptez vous rendre au travail en autobus ou en train de banlieue? Vous économiserez certes sur vos frais de transport, mais attendez-vous tout de même à payer vos titres de transport un peu plus cher que dans une grande ville.

ville_banlieue.jpg

La ville et la proximité des services

La ville est difficile à battre pour la proximité de ses services. Si vous choisissez un quartier densément peuplé, vous serez probablement à quelques minutes de marche de commerces, de bibliothèque, de parcs, de cliniques et d’écoles. C’est pour cette raison que la ville attire toujours autant les jeunes adultes, les célibataires et les couples sans enfant.

Les banlieues, elles, ont la mauvaise réputation de forcer ses habitants à devoir prendre constamment leur véhicule… même pour aller acheter du pain au dépanneur! Bien sûr, les banlieues n’offrent pas la même proximité que les grandes métropoles. Toutefois, de plus en plus de municipalités proposent plusieurs petits commerces de proximité, comme des boulangeries et des cafés, surtout dans leur centre-ville.

Métro, boulot, dodo

Le temps, c’est de l’argent, comme on dit, et c’est encore plus vrai quand on compare les deux styles de vie offerts par la banlieue et la ville. Si vous déménagez en banlieue et que vous travaillez en ville, aller au travail risque de vous prendre plus de temps que si vous habitiez dans une grande métropole. Vous devrez peut-être passer de longues minutes dans la circulation ou dans l’autobus.

Cela dit, certains banlieusards trouvent ce moment de la journée apaisant. Par exemple, le temps passé dans le train de banlieue pourrait vous permettre de terminer ce roman qui traîne depuis des mois.

De plus en plus de banlieusards ont également recours au télétravail, ce qui leur permet de diminuer considérablement le temps passé dans les transports. Si vous comptez déménager en banlieue, vérifiez auprès de votre employeur si cette solution est envisageable. Vous pourriez ainsi travailler majoritairement de la maison, et vous rendre en personne à votre bureau seulement une ou deux journées par semaine ou pour des rencontres importantes et des réunions d’équipe.

ville_ou_banlieue.jpg

De l’espace, s’il vous plaît

Beaucoup de jeunes familles quittent la ville, car elles rêvent d’espace. Il faut dire que bien des maisons urbaines ne peuvent rivaliser avec l’espace intérieur et extérieur qu’offrent les maisons de banlieue. Bien souvent, ces dernières ont des pièces plus grandes et plus nombreuses et sont dotées de cours immenses qui permettent d’installer une piscine, un cabanon, voire les deux!

Si vous avez de jeunes enfants, vous tomberez d’ailleurs sous le charme des cours des maisons des banlieues. Vous n’aurez qu’à ouvrir la porte pour jouer au ballon ou encore vous baigner avec les enfants. Le soir, lorsque les enfants seront couchés, vous pourrez tranquillement vous détendre.

Avoir une grande maison augmentera cependant le temps hebdomadaire consacré au ménage et à l’entretien. Attendez-vous à devoir passer la tondeuse et à arracher les mauvaises herbes plusieurs fois pendant la période estivale. L’automne, vous devrez enlever les feuilles de votre terrain. L’hiver, ce sera au tour de la neige qui devra être chassée de votre propriété. Vous pourrez, bien sûr, recourir aux services d’entreprises spécialisées, mais cela aura un impact sur votre budget.

La qualité de l’air et la pollution sonore

Les espaces verts et les arbres étant habituellement plus nombreux dans les banlieues, vous obtiendrez une meilleure qualité de l’air. Attention tout de même aux quartiers situés à proximité d’usines, par exemple.

Il en est de même pour la pollution sonore. Vous avez probablement plus de chances d’entendre le doux chant des oiseaux, un samedi matin, dans votre maison de banlieue que sur le balcon de votre copropriété construite sur un boulevard passant. Par contre, le bruit des tondeuses et des scies des voisins peut vite chasser vos amis ailés et… votre bonne humeur.

Obtenir une préqualification

Que vous décidiez de vous établir en banlieue ou en ville, n’oubliez pas de vous préqualifier pour votre hypothèque avant de commencer les visites. Vous aurez ainsi une meilleure idée de votre budget, ce qui vous aidera à orienter vos recherches.

À retenir
  • Les coûts de transport sont généralement plus élevés en banlieue.
  • La proximité des services est meilleure dans les grandes métropoles, même si de plus en plus de municipalités de banlieue ont amélioré leur offre dans les dernières années.
  • Les maisons des banlieues offrent habituellement plus d’espace.