COVID-19 : Les avantages que vous pouvez en tirer via le refinancement hypothécaire

Dans cet article

–    La façon de bien calculer votre refinancement
–    Les produits hypothécaires pour votre refinancement
–    Pourquoi et quand avoir recours à un refinancement

La période que nous vivons, et qui va vraisemblablement durer jusqu’à découverte d’un vaccin, engendre beaucoup de stress chez certaines personnes. Le gouvernement fédéral a déclaré avoir reçu 6 millions de demande d’aides d’urgence durant les deux premières semaines du lancement de l’aide. Selon la Canadian Bankers Association (CBA), 10% des détenteurs hypothèques des six plus grosses banques Canadiennes ont demandé un report de versement (soit 500,000 demandes de reports à la première semaine d’avril 2020).
Il est clair qu’en temps de crise, les factures et dettes sont payées de façon prioritaire. Même si aucun d’entre nous n’ait pu prévoir ce fléau, certaines personnes s’en sortent pas mal en ayant gardé leur emploi et en ayant des dettes qu’ils peuvent assumer. 

Par contre, d’autres personnes n’ont pas cette chance. Et les dettes s’accumulent et on ne voit pas « encore » le bout du tunnel.

Si vous avez la chance d’être propriétaire d’une maison et qu’en plus vous avez une certaine valeur nette dans celle-ci, il serait peut-être intéressant de penser à un refinancement hypothécaire afin de libérer des liquidités. Cela vous permettra de mieux respirer financièrement durant cette période d’incertitude. 

Qu’est-ce qu’un refinancement hypothécaire?

Un refinancement hypothécaire est calculé sur la valeur de votre propriété. Pour les logements de type Maison, Condo, Duplex, Triplex ou QuadruPlex, le refinancement est permis jusqu’à hauteur de 80% de sa valeur.
Par exemple, si vous avez une maison qui vaut 300,000$ (valeur sur le marché – et non pas la valeur municipale à la ville) et si vous avez une hypothèque dessus de 200,000$, vous pourrez aller chercher un maximum de 40,000$ en liquidité ou moins ((300,000$ x 80%) – 200,000$). 

Évidemment vous augmenterez votre dette hypothécaire, mais cela vous aidera à payer vos obligations et à naviguer à travers cette crise.

Est-ce le bon moment de refinancer avec le COVID-19?

Il est important de comprendre que le surendettement n’est pas encouragé, et plus particulièrement lorsqu’il s’agit de dépenses non essentielles. Le refinancement est conseillé dans les situations où nous avons l’obligation de payer une dette rapidement sans avoir la liquidité nécessaire, via une consolidation de dettes, ou si nous voulons avoir un filet de sécurité, à travers une marge de crédit. 

Lorsque vous consolidez d’autres dettes (tel que votre carte de crédit, prêt auto, marge de crédit ou prêt étudiant… etc.), nous mandatons la banque de payer ces dettes pour vous et ainsi vous réduirez vos paiements. Vous pourrez aussi bénéficier des taux historiquement bas pendant les cinq (5) prochaines années.

Si votre besoin opte pour une marge de crédit hypothécaire, alors elle sera disponible en tout temps et nous ne payons de l’intérêt seulement si on l’utilise (excellent outil prévisionnel). Le taux d’intérêt d’une marge de crédit oscille entre 2.5% et 4%* (comparativement à 19.99% d’une carte de crédit régulière).
Si vous avez encore un emploi et qu’heureusement vos finances n’ont pas encore été trop affectées par la crise, pensez-y avant qu’il ne soit trop tard. 

Voici pourquoi: 

  • Avoir un coussin financier pour prévoir vos besoins futurs et ainsi vous sécuriser et vous enlever un stress énorme. Il est probable que vous pourrez garder votre emploi à court terme, mais si ce n’est pas le cas vous aurez au moins une bonne somme d’argent dans votre marge de crédit disponible ou dans votre compte bancaire pour vous aider à passer à travers cette crise.
  •  Éviter les paiements en retard. En temps de crise, il est plus facile de justifier un saut paiement de votre compte Bell ou Vidéotron (ou autres cellulaire, internet ou câble). Votre pointage de crédit s’en trouvera alors affecté et votre score baissé. Les retards aux bureaux sont visibles durant 6 ans et vous ne voulez pas limiter votre accès au crédit une fois la crise rétablie.
  • •Libérez votre cash-flow (liquidité) en consolidant toutes vos dettes (paiements mensuels à la baisse). Supposons qu’un montant de 40 000$ ajouté à votre financement hypothécaire à un taux de 3% amorti sur 25 ans représente une mensualité de 190$. Il est évident que les 40 000$ de dettes que vous allez rembourser vous coûte actuellement beaucoup plus que 190$ par mois (par exemple, un solde de 40,000$ sur une carte de crédit vous coûte 1,000$ aujourd’hui et 1,200$ à partir du 1e Août 2020).

Et si la situation s’améliore et que finalement je n’avais pas dû refinancer ma propriété?

Il est évident que nous allons passer au travers de cette crise. Personne ne sait quand par contre. Mais si l’on suppose une possibilité « très » optimiste d’un retour à la normale dans six (6) mois, voici ce que vous pourrez faire des liquidités retirées durant le refinancement :  
 

  • Remboursez votre prêt hypothécaire sans pénalité. La majorité des institutions financières permettent de rembourser un montant entre 15% et 20% du montant emprunté initialement chaque année calendrier (du 1e janvier au 31 décembre). Si nous prenons l’exemple d’un refinancement de 240 000$, vous pourriez faire un remboursement en capital de 36 000$ à 48,000$ par année (une fois en décembre et une fois en janvier puisque ce sont deux années fiscales différentes).
  • Pourquoi ne pas en profiter pour faire un investissement ? Vous pourriez faire un investissement REER et ainsi aller chercher une économie d’impôt ou à travers un CELI avec un rendement supérieur au taux d’hypothèque (plusieurs offres de certaines banques circulent pour attirer de nouveaux clients à investir chez elles). Ainsi, vous vous créez de la valeur avec les fonds empruntés sans aucun risque. 
  • Vous pourriez rénover votre maison, réparer votre toiture, ajouter un garage ou finaliser certains travaux.
  • Acheter un nouveau bien immobilier en utilisant le montant du refinancement comme mise de fonds d’une propriété locative.
  • Gardez votre marge de crédit hypothécaire gratuitement pour prévenir un imprévu.

Contactez-moi si vous avez des questions ou si vous désirez que l’on regarde ensemble les différentes options de refinancement. Nos services sont gratuits, donc n’hésitez pas.

Prenez aussi le temps de lire mes autres blogues.

Et afin que je puisse aider d’autres personnes dans une situation similaire que la vôtre, je vous invite à partager ce blog ou celui qui vous plaira.

Au plaisir de faire affaire avec vous!

Nabil Farah
Votre Expert en Financement ImmobilierÀ retenir

–    Un refinancement hypothécaire peut être une solution alternative à court et long terme. 
–    N’oubliez pas de prévoir le refinancement hypothécaire avant que votre situation d’emploi ne change et surtout avant de prendre du retard sur vos engagements financiers actuels.

‹ Retour à la liste
Dans la même catégorie

Articles connexes